Son GPS le mène droit...dans l'eau du port de Marseille

Son GPS le mène droit...dans l'eau du port de Marseille

Publié le 03/03/2020 à 17:28 - Mise à jour à 17:29
Twitter/Police nationale 13
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): France-Soir
-A +A
Obéir aveuglément à son GPS en cas de temps pluvieux n’est pas toujours la meilleure des idées. Un automobiliste marseillais l’a appris à ses dépends. 
 
Il y avait la sardine qui bouchait le port de Marseille. Bientôt, il y a aura des voitures. «Mauvaise météo et mauvaise indication d’un GPS, danger», avertit la Police nationale des Bouches-du-Rhône sur son compte Twitter. Lundi en effet, le temps était exécrable à Marseille. Sans visibilité, un automobiliste a suivi les informations fournies par son assistant de navigation. 
 
Chauffeur à l’intérieur
 
Mal lui en a pris, ce que l'on appelle communément le GPS a entraîné l’homme de 56 ans sur le quai Marcel Pagnol, qui est en réalité une cale de mise à l’eau de la capitainerie. La pente douce est suivie d’un aplomb, si bien que la voiture a plongé directement à trois ou quatre mètres de profondeur et qu’elle s’est retrouvée totalement immergée avec son chauffeur à l’intérieur.
 
En novembre déjà
 
Fort heureusement, le conducteur a pu sortir par une fenêtre, nager et s’accrocher à des bateaux. Il s’en est sorti indemne avant d’être pris en charge par les marins-pompiers. 
 
Sauvés in extremis
 
Ce n’est pas la première fois qu’un tel accident se produit dans la cité phocéenne, et avec un même coupable, le GPS. En novembre déjà, une voiture avait plongé exactement au même endroit. Les trois passagers avaient été sauvés in extremis par un marin. 
Après le dicton: " Mauvaise météo, marin au bistrot", faudra-t-il inventer: "Mauvaise météo, GPS te mène au fond de l'eau"?
 

Auteur(s): France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La police a repêché la voiture de l'infortuné automobiliste

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-