Strasbourg: un juif religieux poignardé au cri de"Allah Akbar"

Strasbourg: un juif religieux poignardé au cri de"Allah Akbar"

Publié le 19/08/2016 à 14:56
©Charles Platiau/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Un sexagénaire juif a été agressé en sortant de son domicile, et a été poignardé à l'abdomen. Des témoins ont rapporté que l'agresseur a crié "Allahou Akbar".

Un sexagénaire portant une kippa a été attaqué et blessé au couteau sur la voie publique vendredi matin à Strasbourg, et l'auteur de l'agression a été interpellé, a-t-on appris de sources concordantes.

La victime a été agressée à la sortie de son domicile, situé en plein quartier juif, à 500 mètres à vol d'oiseau de la grande synagogue de Strasbourg, a précisé à l'AFP le grand rabbin de Strasbourg, René Gutman.

Des témoins ont rapporté que l'agresseur a crié "Allahou Akbar" et a touché sa victime à l'abdomen, sans toutefois mettre ses jours en danger, a précisé M. Gutman.

L'agresseur présumé, qui a des antécédents psychiatriques, a été interpellé peu après par les policiers de la Direction départementale de la sécurité publique, a précisé la police.

Selon M. Gutman, ce même homme avait déjà agressé une personne de confession juive dans le centre de Strasbourg, en 2010.

Cette agression "est le fait d'une même personne, cela ne reflète pas du tout le climat qui règne à Strasbourg" où vit une importante communauté juive, a souligné le grand rabbin de Strasbourg, en condamnant vigoureusement les faits.

M. Gutman a demandé "que des mesures soient prises: si cette personne peut ressortir en ville et, dès qu'il voit une personne en kippa, l'agresser au couteau, cela pose problème".

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a appelé M. Gutman dès la mi-journée pour lui exprimer sa solidarité, a-t-il précisé.

L'agresseur présumé a été placé en garde à vue et l'enquête a été confiée aux enquêteurs de la police judiciaire.

Le parquet de Strasbourg s'est borné à confirmer l'interpellation d'un homme, sans plus de détails.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le parquet de Strasbourg

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-