Toulouse: une jeune femme de 18 ans poignardée, une ado mise en examen

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Toulouse: une jeune femme de 18 ans poignardée, une ado mise en examen

Publié le 27/06/2018 à 09:32 - Mise à jour à 09:37
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Une adolescente a été mis en examen mardi 26 car soupçonnée d'avoir poignardé une jeune femme dimanche sur la parking d'une piscine de Toulouse. Le motif de l'agression est futile.

Le motif de cette agression, qui a failli coûter la vie à une jeune femme de 18 ans, serait d'une parfaite futilité. Une adolescente de 15 ans a été interpellée dimanche 24 à Toulouse en Haute-Garonne car soupçonnée d'avoir asséné des coups de couteau à une jeune femme de 18 ans qui a pu être sauvé in extremis.

Selon la Dépêche du Midi, les faits se sont déroulés sur le parking de la piscine de Tournefeuille. "À l'origine de l'agression, un «différend» qui daterait seulement de la veille, le samedi. «Une chamaillerie», selon une source proche du dossier", précise le quotidien. Les deux jeunes filles se sont retrouvées par hasard sur les lieux de l'agression. A en croire les témoignages, l'agresseur n'aurait pas hésité à se jeter sur sa "rivale" dès qu'elle l'a aperçue.

Lire aussi - Haute-Garonne: une femme enceinte poignardée lors d'une rixe

La victime, touchée à la hauteur de l’aine, près de l’artère fémorale, a perdu beaucoup de sang, environ deux litres, avant d’être prise en charge par les secours. L'intervention rapide des pompiers et d'une équipe du Smur 31 a permis de juguler l'hémorragie avant que la jeune femme ne soit envoyée en urgence vers l'hôpital le plus proche. Son pronostic vital a été un temps engagé. Contrairement à ce qui a été évoqué un temps, elle n'était pas enceinte. L'agresseur a été interpellé par les forces de l'ordre.

L'interpellée a été placée en garde à vue pour être entendue par les enquêteurs de la brigade criminelle et de répression des atteintes aux personnes. Mardi 26, elle a été mise en examen pour "violences volontaires ayant entraîné une ITT inférieure à quatre jours, avec préméditation et avec arme". Le parquet a requis à son encontre le placement en centre éducatif fermé.

Une autre adolescente, amie de celle qui a porté les coups, a également été placée en garde à vue. Elle pourrait être poursuivie selon son degré d'implication dans l'affaire.

 

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Une adolescente de 15 ans est suspecté d'avoir poignardé une jeune femme de 18 ans.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-