Un couple vegan arrêté, leur bébé nourri de pommes de terre écrasées allait mourir

Un couple vegan arrêté, leur bébé nourri de pommes de terre écrasées allait mourir

Publié le 16/02/2019 à 10:44 - Mise à jour à 10:45
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

En Floride, un couple vegan et particulièrement radical a été arrêté après la découverte de leur bébé gravement dénutri. Les parents avaient refusé de suivre les conseils d'un médecin qui leur avait pourtant proposé un régime pour leur enfant conforme à leurs convictions. 

Ils ont pratiquement amené leur bébé à la mort en voulant lui imposer, contre l'évidence, un régime vegan particulièrement strict. Un couple d'Américains a été arrêté et inculpé pour maltraitance sur son bébé de cinq mois, gravement dénutri, comme le rapporte la presse anglo-saxonne vendredi 15.

Robert Buskey, 31 ans, long cheveux coiffés en dreadlocks, et Julia French, 20 ans, sont vegans et résident à Titusville en Floride. Voulant élever leur enfant conformément à leurs convictions, ils consultent un médecin qui prescrit à leur bébé un cocktail nutritionnel pouvant s'adapter à leur souhait de se nourrir sans aucun apport d'origine animale (y compris une absence de lait, même pour un nourrisson).

Mais pour le couple, ayant visiblement une approche radicale de la question, la proposition médicale n'allait pas assez loin. Le duo a alors décidé de nourrir son bébé avec une mixture composée de pommes de terre écrasées dont ils avaient trouvé la recette sur Internet.

Lire aussi: Une militante vegan se précipite sur Cyril Hanouna dans "Balance ton post" (vidéo)

Conséquence: à cinq mois l'enfant pesait à peine plus de 3,5 kilos. Il avait grossi de 200 grammes seulement depuis sa naissance.

Ce sont finalement les services sociaux qui mettront fin au calvaire de l'enfant. Décrit comme "proche de la mort" par une responsable, le bébé était léthargique, ne pleurait pas et avait toutes les côtes visibles. Nourri depuis mercredi 13 par une sonde, l'enfant a déjà gagné 500 grammes, soit plus qu'en cinq mois de vie auprès de ses parents.

Le couple, lui, a été placé en détention. Il conteste pour l'instant les conclusions des rapports médicaux à propos de l'état dans lequel leur fils a été découvert.

Voir aussi:

Une femme vegan forcée de manger de la viande pour guérir de sa maladie

Lille: six interpellations après la vandalisation de commerces par des militants vegan

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le bébé a été sauvé par les services sociaux, mais était dans une situation grave.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-