Un go-fast intercepté: près de 230 kilos de résine de cannabis saisis

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Un go-fast intercepté: près de 230 kilos de résine de cannabis saisis

Publié le 18/06/2015 à 18:25 - Mise à jour à 18:28
©Damourette/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): AZ
-A +A

Les autorités ont saisis, ce jeudi matin au sud de Tours (Indre-et-Loire), près de 230 kilos de cannabis lors de l'interception d'un convoi de quatre véhicules de type "go fast". Sept suspects ont été interpellés.

La lutte contre le trafic de drogue s'intensifie. Un réseau d'importation "massive" de cannabis a été démantelé dans la nuit de mercredi 17 à ce jeudi sur l'A10 lors d'une opération menée par le GIGN au sud de Tours (Indre-et-Loire). Cette intervention, marquée par une course poursuite à 240 km/h, a permis d'intercepter, après quatre mois d'enquête, un convoi de quatre véhicules de type "go fast" en provenance d'Espagne, transportant près de 230 kilos de cannabis.

Sept suspects âgés de 22 à 35 ans, connus pour trafic de stupéfiants, ont été interpellés. Originaires de Mantes-la-Jolie et de ses environs, ils ont tous été placés en garde à vue. "Le go-fast était très bien organisé, avec des voitures ouvreuses et porteuses encadrées par des véhicules de surveillance: ce ne sont pas des amateurs, c'est du travail de professionnel", a indiqué une source proche de l'enquête.

Ce n'est pas la première fois qu'un go-fast de ce type est intercepté. Quelque 630 kilos de cannabis avaient été saisis, en janvier dernier, aux environs de Montpellier (Hérault) lors de l'interception d'un convoi en provenance d'Espagne. La voiture contenant la drogue avait à son bord 20 valises en provenance du Maroc de plus de 30 kilos chacune, soit une valeur de plus de 3,7 millions d'euros à la revente au détail.

Les "go-fast" visent à acheminer à grande vitesse de grosses quantités de drogue dans un convoi de voitures puissantes. Un ou deux "ouvreur(s)", qui servent d'éclaireurs, détectent les éventuels barrages. Ils sont constamment en contact avec  les voitures qui suivent et les avertissent des dangers. Derrière, les "suiveuses" sont prêtes à intervenir. 

 

Auteur(s): AZ

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Près de 230 kilos de cannabis ont été saisie, ce jeudi matin, lors de l'interception d'un convoi de quatre véhicules en provenance d'Espagne.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-