Vesoul: cinq marginaux torturent longuement une personne vulnérable

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Vesoul: cinq marginaux torturent longuement une personne vulnérable

Publié le 25/07/2018 à 07:19 - Mise à jour à 07:22
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Fourchette chauffée à blanc sur le corps, brûlures de cigarettes, menaces psychologiques: cinq personnes ont été écrouées mardi à Vesoul (Haute-Saône), soupçonnées d’avoir imposé des sévices à une personne vulnérable en la séquestrant chez elle.

Des sévices infligés pour lui extorquer de l'argent. Cinq hommes ont été mis en examen pour "violences de plus de 8 jours avec trois circonstances aggravantes: utilisation d’une arme en réunion, sur une personne vulnérable et également pour extorsion" mardi 24 à Vesoul en Haute-Saône et écroués dans la foulée. Ils encourent 10 ans de prison ferme.

Les faits remontent à septembre dernier et font froid dans le dos. Un homme âgé de 39 ans, placé sous tutelle et suivi par l’UDAF, (Union départementale des associations familiales) a recueilli dans son logement deux frères marginalisés ainsi qu'un troisième homme et seront vite rejoints par deux autres individus.

Voir - Accusé de viols, il aurait torturé son co-détenu pour qu'il avoue à sa place

Là, va débuter un calvaire pour la victime qui va subir les actes de torture de ses tortionnaires pendant plusieurs jours. "L’attachant par les mains aux barreaux de son lit, ils lui brûlent le corps avec une fourchette rougie, avec des cigarettes et lui portent des coups", précise L'Est Républicain. Les cinq agresseurs agissent dans le but de dérober à ce pauvre homme ses maigres ressources.  Ses agresseurs lui avaient aussi posé son visage contre une plaque chauffante électrique, et l’un d’eux l’avait menacé de lui "couper un doigt, s’il racontait son histoire", a indiqué le procureur Emmanuel Dupic lors d’une conférence de presse.

"Au bout de deux jours, la malheureuse victime demande à aller aux toilettes et s’enfuit. Sans pour autant dénoncer les faits immédiatement. C’est sa tutelle qui en a eu connaissance plusieurs semaines plus tard et les a dénoncés", souligne le quotidien.

Une enquête a été ouverte et a permis d'identifier en avril dernier trois des cinq tortionnaires qui ont été interpellés début juillet lorsque toutes les preuves avaient été réunies. Les deux autres individus ont été appréhendés lundi 23. Ces cinq individus, âgés de 23 à 40 ans et en état de marginalisation, ont tous déjà été condamnés pour des faits de violence. L'enquête se poursuit pour tenter de trouver d'autres victimes de ce sinistre groupe.

Lire:

Condamné pour avoir torturé à mort un enfant qu'il croyait homosexuel

Nancy: rouée de coups et torturée par ses frères car en couple hors mariage

Doubs: soupçonné d'être un pédophile, il est battu et torturé dans un bois

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les cinq individus ont été placés en détention provisoire.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-