Monaco réintègre les soignants suspendus

Auteur(s)
France-Soir
Publié le 11 mars 2023 - 09:41
Image
Centre hospitalier de la princesse Grace, à Monaco, en 2013.
Crédits
VALERY HACHE / AFP
Le Centre hospitalier Princesse-Grace, à Monaco.
VALERY HACHE / AFP

Alors que la France est toujours en pleine réflexion sur le sujet, la Principauté de Monaco vient de prendre la décision de suspendre la vaccination obligatoire des soignants. Le personnel suspendu pourra être réintégré dès le 27 mars prochain. 

"Considérant l’évolution favorable de l’épidémie de Covid-19 enregistrée depuis plusieurs mois, le Gouvernement princier a décidé d’alléger le dispositif sanitaire en vigueur", expliquent, dans un communiqué de ce jeudi 9 mars, les autorités monégasques. 

Levée de l’obligation vaccinale pour le personnel soignant  

Le gouvernement monégasque anticipe la levée de l’obligation vaccinale contre le Covid prévue par une loi du 20 septembre 2021. Ce texte prévoit la possibilité de suspendre, voire de licencier, tout personnel qui ne souhaite pas opérer un schéma complet de vaccination contre le Covid-19.   

53 personnes concernées  

Christophe Robino, membre du Conseil national de Monaco, indique que 53 soignants sont actuellement suspendus en Principauté : 38 soignants qui travaillaient au CHPG (Centre Hospitalier Princesse Grace), 3 professionnels libéraux en ville et 12 auxiliaires de vie travaillant dans le service à la personne. 

Un recensement qui peut paraitre faible en comparaison avec celui de la France, mais il faut noter qu’à Monaco, tous les soignants non-vaccinés n’ont pas été suspendus pour autant. « Nous avons fait une distinction entre les soignants qui avaient une contre-indication à la vaccination pour une cause indépendante de leur volonté. Et les soignants qui ne voulaient pas se faire vacciner par conviction », expliquait Christophe Robino en décembre dernier. Ceux qui avaient une contre-indication à la vaccination contre le Covid-19 ont été affectés à des postes qui n’étaient pas en contact avec les patients particulièrement fragiles. 

Même si cette annonce reste une excellente nouvelle pour les 53 personnels concernés, il est malheureusement trop tard pour réintégrer les soignants qui ont déjà démissionné ou qui ont été licenciés.  

Du personnel a déjà démissionné, a été licencié ou s’est reconverti  

"Si l'obligation vaccinale se termine, tant mieux pour ceux qui ont été suspendus. Mais on se retrouve deux ans après avec du personnel qui a été écarté à l'époque et qui ne reviendra plus (…) Après deux ans sans salaire, les agents suspendus ont sans doute trouvé un autre travail. Certains ont changé de voie ", se désole le syndicat des agents hospitaliers de Monaco 

"Ce qu'on regrette, c'est la façon dont les personnels ont été suspendus, voire ont dû démissionner", poursuit le syndicat, qui estime, dans ses rangs, à "plusieurs dizaines" le nombre d'agents concernés. 

Et en France ?  

Côté français, la Haute autorité de Santé (HAS) doit rendre son avis portant sur la levée de l’obligation vaccinale contre le Covid-19 à la fin du mois. Une manifestation nationale est organisée ce samedi 11 mars à Lyon pour demander la réintégration des professionnels suspendus. 

 

À LIRE AUSSI

Image
vaccination
La Haute autorité de santé évoque la fin de l'obligation vaccinale des soignants contre le Covid-19
Du 20 février au 3 mars 2023, la Haute autorité de santé (HAS) lance une consultation publique sur les obligations et recommandations vaccinales des professionnels de ...
20 février 2023 - 19:31
Politique
Image
Bouissou
"On achève bien les soignants" : Catherine Bouissou présente son ouvrage
Infirmière coordinatrice en soins palliatifs à l’hôpital de Castres, Catherine Bouissou est aussi auteure. En septembre 2021, comme des milliers d'autres soignants non...
25 décembre 2022 - 15:00
Vidéos
Image
(FS) Elsa Ruillère
"Des soignants suspendus se sont suicidés" Elsa Ruillère
« Nous sommes privés de salaire depuis 520 jours », a déclaré dans cet Entretien essentiel, Elsa Ruillère, la coordinatrice des « collectifs unis », une association qu...
20 février 2023 - 18:39
Vidéos

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon, un désillusionné à la quête de sa VIe République
PORTRAIT CRACHE - De l'UNEF à la fondation de La France Insoumise, le chemin politique de Jean-Luc Mélenchon est un véritable tourbillon de dissidences, de réactions ...
18 mai 2024 - 16:30
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.