Pourquoi le dépistage du coronavirus n’est-il pas généralisé?

Pourquoi le dépistage du coronavirus n’est-il pas généralisé?

Publié le 31/03/2020 à 08:01
GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): France-Soir
-A +A

Le confinement a pour objectif de limiter la propagation de l’épidémie du cornonavirus. Les tests de dépistage permettront de concentrer les efforts sur les personnes à risque, touchées ou déjà touchées. Mais cette "arme" manque térriblement pour être généralisée à l'ensemble de la population.

Il existe deux tests différents pour la population.  D’un côté, le test nasal permet de déceler la présence du virus chez le patient et ainsi de détecter les personnes contaminées. Le test sanguin, quant à lui, reste un test immunologique,  et permet d’identifier tous les patients étant déjà protégés contre le virus. 

Comment est réalisé le test PCR ?

Mais dee nombreux médecins appellent à la généralisation du test PCR. Grâce à un écouvillon, ce test permet le prélèvement de secrétions, qui sont ensuite analysées pour détecter la présence de virus. Certains tests permettent d’obtenir des résultats en quelques heures quand d’autres nécessitent une demi-journée, voire une journée. Des automates ont été créés pour pouvoir traiter plus d’analyses en simultanée.

Pourquoi n’est-il pas généralisé ?

Aujourd’hui, les tests PCR sont principalement réservés aux patients, présentant les signes cliniques d’une infection mais aussi aux professionnels de première ligne (les soignants). Le directeur général de la santé, Mr Jérome Salomon, a ainsi expliqué que l’ambition de la France était de tripler en quelques semaines sa capacité de dépistage, passant de 9.000 tests à 29.000 tests par jour. Mais avec une population de 60 millions de personnes, la France ne pourrait pas alors prétendre mettre en œuvre un dépistage généralisé.

Auteur(s): France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le casse-tête dela généralisation des tests PCR pour les hôpitaux

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-