Les smartphones sont devenus l'équivalent de notre "domicile" selon des anthropologues

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Les smartphones sont devenus l'équivalent de notre "domicile" selon des anthropologues

Publié le 12/05/2021 à 15:39 - Mise à jour à 15:40
Unsplash / Adam Niescioruk
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Quand on en arrive à dire à sa mamie qu’on va la “tagger” sur Instagram, il est clair que l’utilisation du smartphone et des plateformes numériques est désormais omniprésente dans la société actuelle. Des anthropologues de l'University College de Londres ont étudié l’usage qui est fait de l’outil numérique ultime, le smartphone. Ils révèlent dans une étude qu’aujourd’hui, les utilisateurs de smartphone ont développé un tel attachement à cet appareil qu’il est devenu l’équivalent de leur “domicile”, qu’ils transportent partout dans leur poche.

Le smartphone a remplacé la “maison” dans le rôle de protection des menaces du monde extérieur

Lorsqu’une personne utilise son smartphone, où qu’elle soit, elle se sent immédiatement “chez soi”. À tout moment, que ce soit au cours d'un repas, d'une réunion ou d'une autre activité partagée, le smartphone est là, dans la poche, sur la table. Le professeur Daniel Miller, qui a dirigé l’étude, explique que le téléphone convertit son utilisateur en un “escargot humain”, qui porte sa “maison” dans sa poche, avec une tendance à ignorer les amis et la famille autour, au profit de son appareil.

Cette omniprésence du smartphone met à mal le rôle de refuge habituellement tenu par la maison, le domicile. Aujourd’hui par exemple, un enfant victime d’intimidation par d’autres élèves à l’école, ne va pas trouver de répit en rentrant chez lui. Une situation similaire se produit chez les salariés, avec l’impossibilité de se déconnecter du travail, même à la maison.

Une constante mondiale : on chérit autant notre smartphone que notre maison, et cela nous éloigne des gens et de l’environnement

De l'Irlande au Cameroun, le constat est le même : les gens ressentent la même chose à propos de leurs appareils que de leur maison. Cette promiscuité avec les téléphones portables signifierait selon les chercheurs, “la mort de la proximité”. Même lorsque nous sommes physiquement ensemble, nous pouvons être seuls socialement, émotionnellement ou professionnellement.

Le smartphone devrait aussi nous permettre des “comportements utiles”

Comme le souligne The Guardian, l’utilisation du smartphone ne devrait pas être completement négative. Elle peut aider à rester en contact avec des proches qui habitent loin et peut permettre de créer des nouveaux espaces pour les soins de santé et le débat politique.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




De l'Irlande au Cameroun, le constat est le même: les gens ressentent la même chose à propos de leurs appareils que de leur maison

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-