Voitures autonomes: quand Google veut scotcher les piétons au capot en cas d'accident

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Voitures autonomes: quand Google veut scotcher les piétons au capot en cas d'accident

Publié le 20/05/2016 à 15:54 - Mise à jour à 16:02
©Capture d'écran Google
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Toujours à la recherche d'innovations, Google vient de déposer un brevet assez surprenant. Le géant américain a imaginé des capots adhésifs capables de retenir un piéton en cas d'accident. Scotchant!

Google n'est jamais à court d'idée. Preuve en est avec son dernier brevet déposé cette semaine aux Etats-Unis: une substance adhésive appliquée sur la carrosserie de ses voitures autonomes pour "scotcher les piétons" en cas d'accident. Partant du constat que les piétons percutés par des véhicules subissent des blessures supplémentaires en étant fauchés ou en heurtant la route, le géant américain souhaite, grâce à son nouveau projet, éviter au maximum les accidents mortels.

"L'adhésif lie le piéton au véhicule pour que le piéton reste solidaire du véhicule jusqu'à ce que celui-ci s'arrête, et qu'il ne soit pas projeté par le véhicule, ce qui évite ainsi un impact secondaire entre le piéton et la route ou tout autre objet", a détaillé Google dans un document expliquant son intention.

Dans le détail, une couche adhésive pourrait alors enduire le capot ainsi que les pare-chocs avant et, éventuellement, les ailes avant de la voiture. Mais pour qu'elle soit efficace, mieux vaut alors éviter que n'importe quel élément ou impureté ne s'y colle (insectes, poussières, feuilles mortes, etc.). Par conséquent,  la partie adhésive serait recouverte d’une pellicule protectrice, laquelle se briserait comme une coquille d’œuf en cas d'impact pour révéler la surface collante.

Tout droite sortie d'un film de science-fiction, cette idée ne fait pourtant pas l'unanimité. Pour Bryant Walker Smith, professeur de droit à Stanford et expert des voitures autonomes, cette technologie pourrait provoquer, dans certains cas, d'avantage de dégâts. "Si un piéton reste collé à une voiture qui percute ensuite un autre obstacle, cela pourrait être pire que s'il était éjecté", a-t-il déclaré au site Mercury News, rappelant que "les solutions de sécurité apportent leurs propres dangers".

Toujours à la pointe de la technologie, l'entreprise, qui travaille sur ses propres voitures autonomes depuis 2009, s'est récemment alliée à Fiat Chrysler. Le constructeur automobile lui a fourni des véhicules afin qu'il lui développe un modèle de voiture autonome. D'après le patron de Fiat Chrysler, Sergio Marchionne, les voitures autonomes "sans chauffeur" pourraient être sur les routes d'ici cinq ans.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




En cas d'accident, les piétons resteraient collés à la voiture autonome de Google pour éviter d'être projetés et de se blesser davantage.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-