25.000 ponts français potentiellement dangereux, alertent des sénateurs

25.000 ponts français potentiellement dangereux, alertent des sénateurs

Publié le 27/06/2019 à 10:14 - Mise à jour à 10:17
© FRED DUFOUR / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Les sénateurs réclament un "plan Marshall" pour les ponts français, afin d'éviter une catastrophe telle celle de Gênes, qui a fait 43 morts l'été dernier. Leur constat est alarmant: 25.000 de ces ouvrages français poseraient "des problèmes de sécurité".

Leur constat est alarmant. Les dix sénateurs composant la mission d'information sur la sécurité des ponts créée après l'effondrement mortel d'un Viaduc à Gênes (Italie), l'été dernier, tirent la sonnette d'alarme: "au moins 25 000 ponts sont en mauvais état structurel et posent des problèmes de sécurité et de disponibilité pour les usagers", selon eux.

Les élus réclament ainsi un véritable "plan Marshall" pour les ponts français, afin d'éviter une potentielle catastrophe. Une gageure qui se heurtera de toute façon sur un premier écueil: il n'existe tout simplement pas de recensement exhaustif des ponts gérés par les collectivités territoriales françaises… Une estimation est toutefois avancée, de l'ordre de 200.000 à 250.000 ouvrages de ce type sur le territoire.

Lire- Italie: coup d'envoi de la destruction du pont qui a endeuillé Gênes

Ce sont donc au moins 10% des ponts français qui seraient vétustes au point de poser des questions de sécurité. La faute à des structures vieillissantes, datant pour une bonne partie de l'après-guerre, mais aussi, et surtout, à un manque d'entretien. Les sénateurs dénoncent ainsi "un sous-investissement chronique dans l'entretien" de ce patrimoine. Tous les acteurs sont concernés par la problématique que ce soit l'Etat, dont environ 7% des ponts seraient concernés, mais aussi les départements (8,5%) et avant tout les collectivités locales, communes et intercommunalités, dont 15% à 20% des ponts seraient en état de délabrement.

Les sénateurs en appellent ainsi à l'Etat pour financer les rénovations grâce à la création d'une enveloppe d'aides de 1,3 milliard d'euros sur dix ans, notamment en réattribuant les fonds actuellement dédiés à la sécurisation des tunnels et dont le plan prendra fin en 2021.

Lire aussi:

"Pas de situation d'urgence" concernant l'état des ponts en France, selon le gouvernement

Les ponts Morandi: un modèle remis en question

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Plus de 10% des ponts français pourraient être dangereux, selon un rapport sénatorial.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-