SNCF: collision entre un tracteur et un TGV

SNCF: collision entre un tracteur et un TGV

Publié le 03/08/2015 à 11:49 - Mise à jour à 11:57
©Twitter SNCF
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): MM
-A +A

Les TGV Rennes-Paris sont toujours déviés par Nantes dans les deux sens ce lundi 3 août après une collision dimanche entre un train et un tracteur sur une voie. La SNCF prévoit un retour à la normale mardi 4 août.

Le trafic ferroviaire restait perturbé ce lundi 3 août dans l'Ouest de la France, notamment entre Paris et Rennes, après une collision dimanche entre un tracteur et un TGV vers 17h entre Laval et Rennes, qui a fait deux blessés légers, le conducteur du train et une passagère.

"Le TGV 8729/8089 a heurté un tracteur. 2 blessés légers. Une dizaine de TGV détournés ce soir par Nantes", annonçait la SNCF sur son compte Twitter dimanche soir, alors que s'achevait l'un des week-ends les plus chargés, avec le traditionnel chassé-croisé entre juillettistes et aoutiens. "Le choc a été extrêmement violent, on a échappé à une catastrophe", a déclaré un porte-parole de la SNCF, Michel Pronost, précisant que la SNCF allait "porter plainte contre la personne qui a mis le tracteur au milieu de la voie". 

Ce lundi matin, les agents de la SNCF était encore à pied d'œuvre pour dégager et repérer la voie afin de pouvoir reprendre la circulation des trains. "C'est impossible de tracter le train accidenté, la voie est trop abîmée, le choc a été très violent. On va tenter de le soulever avec des crics géants pour ensuite le faire rouler sur une remorque. Mais c'est très complexe, il y a beaucoup de travaux de découpe à réaliser au préalable", explique la SNCF.

Entretemps, les TGV à destination de Paris dans un sens et de Rennes dans l'autre sens sont déroutés par Nantes. Le trafic devrait reprendre normalement mardi matin 4 août. La SNCF a offert aux voyageurs 500 nuits d'hôtel et 2.500 taxis à la gare Montparnasse. Cette collision aurait coûté plusieurs centaines de milliers d'euros à la société de transport ferroviaire.

La SNCF conseille aux voyageurs de se renseigner sur les éventuels retards sur son site internet.

 

Auteur(s): MM

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un tracteur a été percuté par un TGV dimanche 2 août entre Rennes et Laval causant de fortes perturbations.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-