Une banque australienne lie les transactions de clients à leur empreinte carbone: vers un contrôle des banques des modes de consommation individuels ?

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 12 novembre 2022 - 13:45
Image
Carte crédit
Crédits
Pixabay
Pixabay

Une banque qui se met au vert, oui, mais à quel prix ? La Commonwealth Bank, grande banque australienne également appelée CBA, vient de s’associer pour la première fois avec CoGo, start-up spécialisée dans la “solution dans la gestion du carbone” pour lancer une nouvelle fonctionnalité censée surveiller l’empreinte carbone de ses clients à travers leurs transactions. 

La première phase de ce partenariat permettra à un groupe restreint de clients de visualiser leur empreinte carbone via l’application de la banque en ligne, leur proposant de compenser leurs excès du mois précédent en achetant des crédits carbone. Une fonctionnalité qui rend notamment possible l’avertissement du client lorsque ses achats individuels dépassent la moyenne de carbone “acceptable”. Le client serait alors informé sur son téléphone à coups de messages culpabilisants, tel “8 arbres coupés”. 

Vers une surveillance obligatoire de l'empreinte carbone ?

En combinant limportant fichier client de la banque avec les capacités de leader dans lindustrie de CoGo, nous serons bientôt en mesure doffrir une plus grande transparence aux clients afin quils puissent prendre des mesures concrètes dans la réduction de leur empreinte environnementale” a déclaré le 5 octobre Angus Sullivan, directeur du groupe CommBank à travers un communiqué

Cette nouvelle fonctionnalité sera disponible pour tous les clients de la banque au courant de l’année prochaine. Initialement présentée comme une “empreinte de carbone personnalisée”, une nouveauté supposément pratique pour mieux comprendre l’empreinte carbone et sa compensation, une crainte se fait néanmoins sentir. Celle que de tels programmes deviennent obligatoires, limitant ainsi les achats individuels sous couvert de la lutte contre le réchauffement climatique.

Dans la revue scientifique Nature, quatre experts du climat ont évoqué l’idée d’un programme inquiétant pour mieux contrôler les dépenses des consommateurs individuels en CO2. Une sorte de carte personnelle sur laquelle l’empreinte carbone serait exprimée sous forme de quotas qui diminueraient en fonction des déplacements, des frais de chauffage et d’électricité et autres modes de vie domestique. Quiconque dépasserait la limite conforme aux objectifs nationaux de chaque pays serait ainsi obligé d’acheter des unités supplémentaires sur le marché personnel du carbone à ceux qui auraient des unités à revendre… 

Les interdictions de voyages et autres mesures extrêmes prises par les gouvernements du monde entier pendant la crise du Covid-19 auraient-elles préparé le terrain à une certaine docilité vis-à-vis de l’instauration de nouvelles mesures de contrôle financier sous couvert de débat climatique ? Le sénateur américain Rand Paul avait déjà tiré la sonnette d’alarme vis-à-vis des membres de Davos, pour qui « la vie privée n’est pas une préoccupation. […] Ils veulent suivre tout le monde avec un QR Code ». La mesure de la Commonwealth Bank s’inscrit d’ailleurs dans la même lignée que celle du Crédit Suisse. À travers son étude “Tree Print”, le groupe bancaire européen pointe lui aussi du doigt les modes de vie occidentaux face aux besoins de reforestation. Résultat, pour un mode de vie durable selon l’Accord de Paris, le consommateur “idéal” ne prendrait que trois douches par semaine, ne mangerait pas plus de 25 grammes de fromage, ne prendrait qu’un vol court par an et ne jouerait pas aux jeux vidéo.

À LIRE AUSSI

Image
Des policiers français se tiennent en groupe sur la Place de la Nation au milieu d'affrontements avec des manifestants en marge du rassemblement annuel du 1er mai (Fête du travail), marquant la Journée internationale des travailleurs, à Paris, le 1er mai 2022.
Sobriété énergétique : bientôt une police des températures ?
D’après une information tirée d’un article du numéro du 7 septembre 2022 du Canard enchaîné, le gouvernement aurait pour projet de créer une police des températures da...
08 septembre 2022 - 11:40
Politique
Image
Emmanuel Macron 14 juillet
Écologie: "Grand plan de sobriété énergétique" ou passe climatique?
Dans son entretien du 14 juillet, Emmanuel Macron a annoncé qu’un "grand plan de sobriété énergétique" sera mis en place à l’automne. L'objectif est de moins consommer...
19 juillet 2022 - 17:10
Politique
Image
Changement climatique
Feuilleton des incohérences, épisode 3: climat, développement durable, pollution, numérique
TRIBUNE - L’écologie et son corollaire, le développement durable, sont au cœur des préoccupations des médias qui nous distribuent à foison des informations diverses, p...
13 juillet 2022 - 13:30
Opinions

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.