Survival Expo à Paris : prévenir les risques d'une "décivilisation" ou essor des pratiques de plein air ? (Partie 1/3)

Auteur(s)
Claude Corse, pour France-Soir
Publié le 17 juillet 2023 - 18:00
Image
Casque exposé au Survival Expo à Paris, en 2023. La Survival Expo est un salon dédié au "survivalisme, à l'autonomie et à l'outdoor", soit les activités de plein air.
Crédits
Claude Corse
La Survival Expo est un salon dédié au "survivalisme, à l'autonomie et à l'outdoor", soit les activités de plein air.
Claude Corse

REPORTAGE/SURVIVALISME - La 5e édition de la "Survival Expo" s’est déroulée du 9 au 11 juin dernier, au Parc Floral de Paris. Ce salon, dédié au “survivalisme, à l’autonomie et à l’outdoor*”, réunit les adeptes de toutes les activités qui permettent de se préparer à l’éventualité d’une catastrophe dont l’ampleur plongerait la société dans le chaos : phénomène naturel destructeur, désastre technologique, troubles sociaux ou politiques massifs, etc... Des activités qui peuvent aussi être ludiques et pratiques : sports en extérieur, nomadisme, vie et randonnées en forêt (le bushcraft ou l'art des bois)... 


Au programme des preppers, autrement dit “ceux qui se préparent” : savoir construire un bunker, apprendre à se soigner sans aide extérieure, à se protéger et à se battre, mais aussi savoir subsister en maîtrisant les équipements de survie, de stockage, voire en adoptant les préceptes de la permaculture. 

"Redonner de la valeur aux choses"

De nombreux exposants ont présenté leurs produits, formations et techniques afin d’intéresser un large public, de plus en plus intéressé par ce mouvement né aux États-Unis dans les années 60, en pleine Guerre froide.

En France, son essor a été particulièrement important "après la Covid", selon Catherine Pecriaux, responsable outdoor au Vieux Campeur, la célèbre enseigne parisienne d'équipements de camping. Mais il montre aussi un engouement certain et durable envers un nouvel art de vivre, qui se partage entre activités sportives à l'extérieur et simplicité des comportements afin de "redonner de la valeur aux choses", d'après la directrice Europe de la marque de couteaux Morakniv, Mme Delouvée.

Le communiqué des trois co-fondateurs de la Survival Expo, Clément Champault, John Herbet et Pierre Nicolas rappelle l'essence du survivalisme : "L'actualité le prouve tous les jours, les catastrophes ne préviennent pas. Heureusement, il existe, de nombreuses solutions matérielles ou théoriques pour s’y préparer et y faire face avec plus de sérénité…" Difficile, face aux événements récents, de contredire l’hypothèse future d’une "rupture de normalité", cette expression un peu lunaire, comme les technos les adorent, pour évoquer pudiquement le chaos et la "décivilisation".

Ce mot a été employé le 24 mai 2023 par le président de la République lors d’un Conseil des ministres (source : Le Parisien). Emmanuel Macron évoquait alors plusieurs crimes récents en France : l’assassinat d’une infirmière, le meurtre de policiers, l’agression d’un élu...

Deux visions du monde

Peut-on imaginer qu’un jour prochain, cette idée de "décivilisation", un concept nourri des travaux du sociologue allemand Norbert Elias, qui décrit ce que peut être un processus inverse à l’élaboration d’une civilisation (avec un violence non contenue, des comportements primitifs et barbares...), puisse décrire l’état de notre pays ? 

Deux visions du monde, toutes deux disruptives, s’affrontent quand on aborde le survivalisme, entendu comme l’art de survivre. D’un côté, l’apprentissage forcé de la survie dans un monde hostile post-apocalyptique, vitrifié par une attaque ou une explosion accidentelle d’origine nucléaire, radiologique ou chimique; de l’autre, souvent au nom d’un projet d’écologie politique, la réappropriation assumée du vivant, trop longtemps saccagé par un monde néolibéral productiviste et mercantile, mu par la seule course aux profits dans un monde de ressources réputées libres et inépuisables. 

Les plus pessimistes vous diront que l’un n’empêche pas l’autre... L’explosion de la centrale ukrainienne de Zaporijia pourrait condamner les populations d’Europe de l’Ouest à des vagues de migrations pour échapper aux radiations bien plus redoutables que celles qui avaient déjà survolé la France de Tchernobyl. Le 21e siècle sera-t-il le théâtre d’un cataclysme planétaire ? 

*Toutes les activités réalisées à l'extérieur.

Reportage en trois parties : prochain épisode [2/3] à paraître prochainement sur notre site France-Soir.

À LIRE AUSSI

Image
Reportage au salon VivaTech 2023
Salon Vivatech : homme ou machine ?
VIVATECH - Organisé du 14 au 17 juin dernier à Paris, par le groupe Les Échos, détenu par Bernard Arnault, et par le groupe Publicis, le salon Vivatech est, depuis 201...
19 juin 2023 - 18:20
Vidéos
Image
FS Laurent Firode & Christian Diaz, débat d'après séance "Le monde d'après 2"
Reportage : après les projections du "Monde d’après 2", les acteurs débattent avec les spectateurs du film
REPORTAGE - Dimanche 7 mai, France-Soir s’est rendu aux débats organisés suite à la projection du film "Le monde d’après 2" de Laurent Firode à l’Espace Saint-Michel (...
11 mai 2023 - 17:30
Vidéos
Image
Bercoff
"Le politique n’est pas forcément un menteur, mais Olivier Véran est un cas d’école" André Bercoff
Invité de cet “Entretien essentiel”, André Bercoff revient sur son face-à-face tendu avec Olivier Véran, porte-parole du gouvernement, dans l’émission "Touche pas à mo...
09 février 2023 - 20:30
Vidéos

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Draghi
Mario Draghi, enfant prodige de Goldman Sachs et Bretton Woods, de l’ombre grecque à l’échec italien
PORTRAIT CRACHE - Professeur d'économie, banquier : Mario Draghi, c'est l'histoire d'un homme qui a troqué les bancs de la fac pour les couloirs de la finance mondiale...
06 juillet 2024 - 15:00
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.