Vaccin contre la grippe : les pharmaciens pourront vacciner les personnes à risque

Vaccin contre la grippe : les pharmaciens pourront vacciner les personnes à risque

Publié le :

Mardi 15 Octobre 2019 - 17:04

Mise à jour :

Mardi 22 Octobre 2019 - 11:56
Image parArek Socha de Pixabay
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A
La campagne de vaccination contre la grippe de cet hiver 2019-2020 débute ce mardi 15 octobre. Avec une nouveauté à signaler cette année : la possibilité de se faire vacciner dans une pharmacie, sous certaines conditions. 
 
Cette année, le vaccin contre le grippe contient deux souches de type A (la forme du virus la plus dangereuse) et deux souches de type B. Et, comme chaque année, pour les personnes âgées de plus de 65 ans, pour celles souffrant d’une pathologie chronique (diabète, insuffisance cardiaque ou respiratoire) ou d’obésité morbide et pour les femmes enceintes, cette vaccination est hautement recommandée et prise en charge à 100% par la sécurité sociale. 
 
La grande nouveauté cette année, c’est qu’il sera possible de se faire vacciner dans une pharmacie, à deux conditions toutefois : le pharmacien doit avoir été formé à ce geste spécifique et le patient doit faire partie des personnes dites « à risque » citées ci-dessus. 
 
 
Pour les mineurs, une prescription préalable du médecin reste obligatoire. 
 
Le dispositif de vaccination par les pharmaciens a été testé pendant deux ans en Nouvelle-Aquitaine et en Auvergne-Rhône Alpes avant d’être généralisé. Il s’est révélé concluant puisque sur les deux régions en question, la couverture vaccinale a augmenté de 10% l’année dernière. 
 
 
Selon les chiffres de Santé publique France, la grippe a tué 9.900 personnes lors de la dernière épidémie hivernale. Une mortalité qui, bien que moins élevée que les années précédentes, s’avère importante au regard de la durée de l’épidémie, relativement courte (2 mois). La grande majorité des décès concernait des personnes âgées de 75 ans ou plus. Selon l’organisme, le vaccin avait eu, l’année dernière, une « efficacité modérée » ou « variable », selon les souches virales.
 
 

Auteur(s): France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :



Commentaires

-