Confinement: les musées parient sur les visites virtuelles

Confinement: les musées parient sur les visites virtuelles

Publié le 19/03/2020 à 17:49 - Mise à jour à 17:52
© Ludovic Marin / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Paris
-A +A

Visites, podcasts, quizz, séries: fermés pour cause de coronavirus, les musées, du Louvre au Pompidou, du Quai Branly à Versailles, misent sur leur offre virtuelle pour que les Français en confinement accèdent à leurs trésors.

"Il y a l’espoir que la richesse de cette offre dans une situation de confinement suscite de nouvelles formes durables de consommation culturelle, et touche de nouveaux publics", déclare à l'AFP Serge Lasvignes, président du Centre Pompidou.

On peut revisiter virtuellement au Pompidou les grandes expositions d'art moderne et contemporain en compagnie des commissaires, écouter des séries thématiques comme "Art et féminisme", "Art et thérapie". Une web série, "Mon Œil", est proposée aux enfants à partir de 5 ans.

Le Louvre, musée le plus fréquenté au monde avec près de 10 millions de visiteurs par an, dispose d'une offre démultipliée en ligne, avec vidéos et podcasts sur son site www.louvre.fr et via les réseaux sociaux avec les #LouvreChezVous et #MuseumFromHome.

Les enfants peuvent suivre les épisodes du dessin animé "1 mn au musée" qui décrypte ses œuvres phares. Le site du Louvre, qui a comptabilisé 22 millions de visites en 2019, annonce "d'autres découvertes à venir la semaine prochaine".

Le confinement "est l’occasion de découvrir Versailles autrement", annonce de son côté le château le plus fréquenté de France -avec également 10 millions de visiteurs par an- qui propose quizz, lectures, musique, vidéos, parcours audios.

Le produit le plus abouti est "VersaillesVR", qui permet de visiter de son canapé l'ensemble du château, avec des angles de vue qu'on ne pourrait jamais avoir quand on circule dans les salles: on se retrouve sur la scène de l'Opéra royal ou dans le lit du Roi Soleil.

Cinq épisodes d'une série vidéo "Etonnant Versailles" font découvrir des aspects insolites de Versailles autrefois: comment on y fêtait Noël, comment on s'y chauffait...

Le musée du Quai Branly-Jacques Chirac met aussi en valeur ses collections d'arts premiers avec des dizaines de milliers de ressources en ligne, tandis que le Musée d'Orsay est l'un des pionniers dans les contenus en ligne pour les jeunes publics.

Les petites institutions ne sont pas en reste. A Paris, l’Institut Giacometti met en place de nouvelles activités en ligne sur ses expositions mais aussi des ateliers interactifs, cours, conférences, cinéma....

Tous ces musées mobilisent la richesse de leur offre numérique gratuite dans le cadre du programme lancé par le ministère de la Culture: #CultureChezNous.

jlv/ial//cbn

Auteur(s): Par AFP - Paris

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Confinement: les musées parient sur les visites virtuelles

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-