Karl Lagerfeld critiqué pour des propos sur les migrants en Allemagne

Karl Lagerfeld critiqué pour des propos sur les migrants en Allemagne

Publié le 13/11/2017 à 13:13 - Mise à jour à 13:15
© FRANCOIS GUILLOT / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Press). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

Plusieurs centaines de téléspectateurs ont signalé au gendarme de l'audiovisuel français (CSA) une séquence d'une émission de la chaîne C8 où le couturier Karl Lagerfeld qualifie les migrants d'"ennemis" des juifs en Allemagne, a indiqué lundi le Conseil supérieur de l'audiovisuel.

Critiquant samedi soir la politique migratoire de la chancelière Angela Merkel, le directeur artistique de Chanel a déclaré qu'"on ne peut pas, même s'il y a des décennies entre (les deux événements, ndlr), tuer des millions de juifs pour faire venir des millions de leurs pires ennemis après".

"Je vais dire une horreur", avait prévenu quelques secondes auparavant le couturier allemand, connu pour son goût de la provocation.

Karl Lagerfeld a souligné que la France, "pays des droits de l'homme" a accueilli "10.000 ou 20.000" migrants. Angela Merkel, "qui en avait déjà des millions et des millions, qui sont bien intégrés, qui travaillent (...), n'avait pas besoin de +se taper+ un million en plus, pour se donner une image charmante, après l'image de marâtre qu'elle s'était donnée dans l'histoire de la crise grecque", a-t-il lancé sur la chaîne du groupe Canal+ lors de l'émission présentée par l'animateur Thierry Ardisson.

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel, déjà saisi plusieurs fois à propos d'émissions de Thierry Ardisson, a précisé qu'il allait étudier la séquence afin de voir s'il y a lieu de déclencher une instruction.

En 2011, le couturier britannique John Galliano avait été licencié par Dior et était tombé en disgrâce après avoir proféré, ivre, des injures antisémites dans un café parisien, pour lesquelles il avait ensuite présenté ses excuses.

Auteur(s): Par AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Karl Lagerfeld le 3 octobre 2017 à Paris.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-