Grève SNCF: Martinez appelle Macron à se "déboucher les oreilles"

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Grève SNCF: Martinez appelle Macron à se "déboucher les oreilles"

Publié le 03/04/2018 à 18:56 - Mise à jour à 18:58
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

Philippe Martinez, numéro un de la CGT, s'est félicité mardi de la mobilisation contre la réforme de la SNCF et a appelé Emmanuel Macron ainsi que le gouvernement à "se déboucher les oreilles" pour entendre le "très grand mécontentement" social.

"On a vu à quel point les cheminots sont mobilisés", a-t-il dit sur RTL. "Ceux qui spéculaient sur le niveau de mobilisation des cheminots ont eu une réponse cinglante aujourd'hui", a-t-il poursuivi.

Mettant en avant le "très grand mécontentement" social, il a demandé au gouvernement d'"écouter le monde du travail". "On a l'impression que le président de la République et le gouvernement avancent comme s'il ne se passait rien dans ce pays. Il serait temps qu'ils se débouchent les oreilles".

"Le gouvernement joue un mauvais jeu s'il essaie d'opposer les cheminots et les usagers", a-t-il encore souligné.

Sur la réforme décriée de la SNCF, dont la CGT réclame le retrait, M. Martinez a insisté sur le fait que "la balle est dans le camp du gouvernement et du président de la République". "Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis", a-t-il dit.

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Philippe Martinez, numéro un de la CGT, s'est félicité mardi de la mobilisation contre la réforme de la SNCF et a appelé Emmanuel Macron ainsi que le gouvernement à "se déboucher les oreilles" pour entendre le "très grand mécontentement" social.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-