Le prince George va désormais devoir s'incliner devant la reine

Le prince George va désormais devoir s'incliner devant la reine

Publié le 31/07/2018 à 20:42 - Mise à jour à 20:43
© RICHARD POHLE / POOL/AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Le prince George a eu 5 ans le 22 juillet dernier. Il va désormais devoir respecter certaines règles protocolaires qui incombent aux membres de la famille royale, comme celle de s'incliner devant la reine Elizabeth II, son arrière-grand-mère.

Ses parents ne lui ont toujours pas dit qu'il sera roi d'Angleterre un jour, mais bien qu'il n'ait que cinq ans, le prince George doit déjà savoir qu'il fait partie d'une famille spéciale.

D'ailleurs, en tant que membre de la famille royale d'Angleterre, et futur héritier de la couronne, le fils du prince William et de Kate Middleton va désormais devoir respecter certaines règles protocolaires.

Il va ainsi devoir apprendre à s'incliner en public devant la reine Elizabeth II, son arrière-grand-mère, quand il la voit pour la première fois dans une journée, et répéter ce geste quand il la quitte.

Lire aussi: Meghan Markle a-t-elle enfreint le protocole en embrassant Harry en public?

La princesse Charlotte ne doit pas encore respecter cette obligation. Les membres de la famille royale doivent s'incliner (to bow en anglais pour les hommes) ou faire la révérence (to curtsy pour les femmes) devant la monarque qu'à partir de l'âge de cinq ans. D'où cette petite nouveauté pour le prince George.

Ces règles, Meghan Markle, désormais épouse du prince Harry et duchesse de Sussex, a aussi dû les apprendre et les mettre en pratique rapidement.

L'ancienne star de la série américaine Suits doit en effet faire la révérence à la reine pour la saluer, lorsqu'elle est en public, mais aussi à Kate Middleton et au prince William, ainsi qu'à tous les membres de la famille royale d'un rang supérieur à elle.

Ce qui inclut aussi les princes et les princesses de sang royal, comme les princesses Beatrice et Eugenie d'York.

Et aussi:

La princesse Charlotte multiplie les grimaces et fait rire le prince George (photo)

Le prince George dope les ventes des lentilles françaises en Angleterre

Le prince George pris pour cible par l'Etat islamique

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le prince George va devoir apprendre à s'incliner devant la reine d'Angleterre.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-