Les frères Bogdanoff en garde à vue dans le cadre d'une affaire d'escroquerie

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Les frères Bogdanoff en garde à vue dans le cadre d'une affaire d'escroquerie

Publié le 19/06/2018 à 16:59 - Mise à jour à 17:08
©THOMAS SAMSON / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Igor et Grichka Bogdanoff ont été placés en garde à vue ce mardi dans un commissariat du 16e arrondissement de Paris. Ils sont tous les deux entendus dans le cadre d'une affaire d'escroquerie sur personne vulnérable et tentative d'escroquerie.

Les frères Bogdanoff ont été placés en garde à vue ce mardi 19 dans le 16e arrondissement de Paris. Les deux stars du petit écran sont entendues dans une affaire d'escroquerie sur personne vulnérable et tentative d'escroquerie.

Comme l'a révélé BFMTV, Igor et Grichka Bogdanoff se sont présentés au commissariat tôt ce mardi matin. Un juge d'instruction a été saisi d'une information judiciaire pour une enquête et a lancé une commission rogatoire à l'encontre des jumeaux.

Ce n'est pas la première fois que les deux frères font face à la justice. Igor Bogdanoff notamment a été placé sous contrôle judiciaire en novembre dernier.

A voir aussi: Igor Bogdanoff arrêté - son ex-compagne sort du silence et donne sa version des faits

Cela faisait suite à une plainte portée contre lui par son ancienne compagne, Julie Jardon.

La femme avait accusé la célébrité de violation de domicile et de dégradation légère de biens privés, commis dans la nuit du 21 au 22 novembre dernier.

"Il a forcé le passage et est rentré chez moi. Tout de suite, je lui ai dit que j'étais en ligne avec mon compagnon. Mais il m'a arraché le téléphone, a insulté Nicolas puis a raccroché. Mon compagnon a aussitôt appelé la police qui est intervenue. A leur arrivée, Igor leur a déclaré qu'il ne sortirait de chez moi que par la force. J'ai alors décidé de porter plainte", avait alors témoigné Julie Jardon qui a décrit l'homme comme un "obsessionnel", "jaloux" et "possessif" qui n'avait "pas supporté (leur) séparation".

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Igor et Grichka Bogdanoff ont été placés en garde à vue dans le cadre d'une affaire d'escroquerie.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-