"Salut les Terriens": un homme transgenre qualifié de "maman", Ardisson ne s'excusera pas (vidéo)

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

"Salut les Terriens": un homme transgenre qualifié de "maman", Ardisson ne s'excusera pas (vidéo)

Publié le 05/04/2018 à 10:29 - Mise à jour à 10:35
©Capture d'écran Canal+
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Samedi, une femme devenue homme mais ayant gardé son utérus et devenu "père" en accouchant était interviewé dans l'émission présentée par Thierry Ardisson. La post-production a estimé que l'homme était la "maman" et ce dernier a demandé des excuses. Qu'il n'aura probablement pas.

L'émission Salut les Terriens sur C8 est au cœur d'une polémique après son émission diffusée samedi 31 mars. En cause, un bandeau incrusté sur l'écran pendant que Thierry Ardisson interviewait Trystan Reese et Biff Chaplow. Pour rappel, ce couple d'Américains est parent d'un petit Leo né le 14 juillet. Or, Trystan Reese est né femme et a commencé une transition il y a dix ans en souhaitant pourtant garder son utérus. La femme devenue homme a donc eu un enfant par les voies naturelles alors que le reste de sa mutation physique était déjà très avancée (traits masculins, pilsoité au visage...). Il est donc devenu administrativement un "homme enceint".

Le couple visiblement uni autour de leur petit racontait son histoire dans l'émission mais a eu la désagréable surprise en regardant a posteriori les images de relever un détail non négligeable: le bandeau inscrit dans l'écran. Celui-ci indiquait, pour désigner Tyler, alors que le couple se tenait côte-à-côte, que "la maman est à gauche de l'écran".

Sur les réseaux sociaux, la remarque a été jugée transphobe, niant que Trystan est bel et bien devenu un homme.

L'intéressé est resté courtois, lui, dans sa réaction à l'intention de l'émisison: "Biff et moi avons passé un très bon moment à travailler avec l’équipe de Salut les Terriens! et nous apprécions d’avoir été invité dans l’émission. Nous savons qu’ils vont émettre des excuses pour m’avoir appelé «mère» et j’espère qu’ils se souviendront que beaucoup, beaucoup d’autres hommes ont donné naissance avant moi".

Ce jeudi, Thierry Ardisson a finalement répondu sur le site de Jean-Marc Morandini exprimant des regrets plutôt ambigües: "Désolé Trystan, je ne savais pas que le mot maman était une insulte"… Pas sûr que des excuses suivront.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Thierry Ardisson ne va probablement pas s'excuser et exprime des regrets ambiguës.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-