Bientôt un certificat électronique des tests COVID pour réactiver le tourisme

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Bientôt un certificat électronique des tests COVID pour réactiver le tourisme

Publié le 02/03/2021 à 09:33 - Mise à jour à 11:40
Lukas Urzwzhvej0 / Unsplash
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s):
-A +A

Après l’année noire d’Air France due aux restrictions imposées par la crise sanitaire, la compagnie annonce le test d'un certificat électronique qui viendrait remplacer les documents papiers pour les tests COVID. L’objectif de ce nouvel outil: faciliter les voyages et relancer le tourisme.

Tout faire pour faciliter la reprise du trafic aérien

Il est désormais obligatoire de présenter un test Covid négatif pour pouvoir embarquer et/ou atterrir dans de nombreuses régions ou pays du monde. Un outil numérique viendrait donc améliorer l'expérience client. L’ ICC AOKpass sera testé à partir de ce 11 mars pour les vols  Paris-Charles de Gaulle à destination de Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe, et de Fort-de-France, en Martinique. Cet outil sera proposé sous forme d’application mobile pour smartphone.
En phase d'expérimentation, l’utilisation de cette application ne sera pas obligatoire. Ce test permettra surtout de vérifier, en conditions réelles, si l’application fonctionne et si elle apporte vraiment une solution aux voyageurs.

Cette option pour gagner du temps sauvera-t-elle le secteur aérien?

L'application permet d’enregistrer les tests Covid des laboratoires partenaires, à savoir Cerballiance et Biogroup. Outre les limites de la compatibilité avec les autres types de test, la numérisation des résultats peut inquiéter les voyageurs.
Selon le site d’AOKpass, l’application est capable de vérifier le test et de confirmer qu’il est adapté à la réglementation, grâce à un réseau sécurisé par la technologie blockchain. Les informations ne quittent jamais le téléphone, car les dossiers médicaux sont stockés uniquement sur l’appareil et ne sont ni partagés ni stockés ailleurs.

La numérisation des tests, l’alternative aux passeports vaccinaux?

Alors qu’une consultation sur une éventuelle mise en place d'un passeport vaccinal français est toujours ouverte, un projet de législation sur un passeport vaccinal sera aussi présenté par l'Union européenne courant mars. Le  passeport vaccinal que proposerait l’UE serait valable dans l'ensemble de l'UE, permettant ainsi aux pays membres de relancer le tourisme.
La France et l'Allemagne sont plutôt réticents, à cause du caractère potentiellement discriminatoire d’un passeport vaccinal. Pour Emmanuel Macron,  le «certificat vaccinal» européen, «ça n’est pas pour demain».  Les pays dont les économies reposent  en grande partie sur le tourisme intra-européen, comme  la Grèce, Malte, l'Italie, l'Espagne et le Portugal, sont au contraire plutôt favorables aux certificats sanitaires centralisés.
Le passeport vaccinal européen viendrait remplacer les tests PCR négatifs pour chaque voyage, et des périodes de quatorzaine mandataires. Cependant, pour ne pas discriminer le reste des voyageurs, ceux-ci pourraient toujours voyager en utilisant les résultats des tests, et si cela semble plus utile, utiliser éventuellement une version numérisée des résultats des test PCR.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




En phase d'expérimentation, l’utilisation de cette application ne sera pas obligatoire.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-