Quels médicaments sur ordonnance pourront être "prescrits" par les pharmaciens?

Quels médicaments sur ordonnance pourront être "prescrits" par les pharmaciens?

Publié le 28/02/2019 à 18:44 - Mise à jour à 18:48
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un nouvel amendement visant à permettre aux pharmaciens de "prescrire" certains médicaments en principe vendus sur ordonnance doit être déposé à l'Assemblée nationale. La liste des pathologies concernées a déjà été ébauchée.

Des médicaments vendus jusqu'ici uniquement sur ordonnance pourraient bientôt être délivrés par les pharmaciens sans prescription. Reste à savoir lesquels, même si la liste a déjà été ébauchée.

Cette idée n'en est encore qu'au stade embryonnaire. Elle est portée par le député La République en marche (LREM) Thomas Mesnier. Celui-ci compte défendre cette mesure via un amendement déposé au projet de loi Santé dont-il est rapporteur.

L'idée des défenseurs de ce projet est notamment d'éviter que des patients se trouvant dans un état de souffrance, et ne pouvant être soulagés que par des médicaments sur ordonnance, se reportent sur les services d'urgence.

Selon Carine Wolf-Tahl, présidente de l'ordre des pharmaciens interrogée par Franceinfo, les produits concernés pourraient être "des pathologies qu'on va dire bénignes ou des petites urgences (...) type cystite, conjonctivite, petite dermatite inflammatoire". Une liste de pathologies identique à celle qui avait été établie en 2018 lors d'une précédente tentative de faire passer un tel amendement. Ce qui semble indiquer qu'elle a été bien réfléchie.

Voir: L'Assemblée nationale n'a pas autorisé les pharmaciens à prescrire certains médicaments

Ce sont donc certains antibiotiques, collyres contenant un antihistaminique antiallergique ou pommades anti-inflammatoires qui devraient être concernés. La liste devrait être établie en partenariat avec les médecins, à supposer que l'amendement passe. S'il bénéficie cette fois du soutien de la majorité, les inquiétudes quant au fait de confier aux pharmaciens un rôle dans le diagnostic demeurent.

Lire aussi:

Un an de cannabis en pharmacie: "c'est comme vendre de l'aspirine"

Pneumorel: un médicament contre la toux retiré à cause de risques cardiaques

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Certains médicaments disponibles sur ordonnance pourraient être "prescrits" par les pharmaciens.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-