Affaire "Bismuth" Sarkozy : une décision de justice ou un polar, 254 pages pour juger

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Affaire "Bismuth" Sarkozy : une décision de justice ou un polar, 254 pages pour juger

Publié le 07/03/2021 à 13:47 - Mise à jour le 08/03/2021 à 11:17
© Bertrand GUAY / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

CHRONIQUE - Le monde des médias évolue et dans la continuité de 2020, 2021 amène son lot de confirmation et de surprise.

Cette semaine l’ancien président Nicolas Sarkozy a été condamné à trois ans de prison dont un ferme. Un tweet de l’ancien trader Jérôme Kerviel, condamné lui-même, fut assez remarqué avec 21 000 « likes » il rappelait que le président Sarkozy lui-même avait twitté en 2015 « qu’il souhaitait qu’il n’y ait pas de mesures d’aménagement de peine pour les peines supérieures à 6 mois »

Des documents administratifs disponibles mais pas toujours faciles à obtenir

La crise actuelle aura fait découvrir à beaucoup de Français la CADA, commission qui permet d’avoir accès aux documents administratifs. Ce fut bien utile à certains citoyens avisés pour obtenir les décisions sur le remdesivir ou d’autres documents. C’est ainsi que nous nous interrogions à partir de ces documents si Jérôme Salomon le directeur général de la santé n’avait pas outrepassé ses prérogatives début janvier. C’est un process un peu complexe car il demande d’écrire et prend du temps mais à terme les informations arrivent.  Cela a permis aussi de savoir que le Conseil scientifique n’enregistre pas les échanges comme il se devrait. 

Beaucoup de documents sont aussi en accès libre sur les divers sites du gouvernement, comme les rapports de la cours des comptes ou les rapports des commissions d’enquêtes parlementaires, même si ces beaux et longs rapports sont rarement lus et pis encore leurs conclusions sont rarement prises en considération.  Par exemple la cours des comptes a depuis longtemps épinglés le conseil de l’ordre des médecins sans que l’état ne prennent aucune mesure. Le rapport de l’enquête parlementaire sur la gestion de la crise est accablant et pourtant cette commission a été dissoute.

La décision de justice Bismuth 254 pages à lire (document PDF complet)

Pour ce qui est des décisions de justice, elle ne sont pas toujours rendues publiques, cependant, nous avons obtenu la décision de 254 pages du jugement du tribunal de Paris du 1er mars 2021 dans l'affaire Bismuth (écoutes de Nicolas Sarkoy et de son avocat).  Nous avons lu cette décision et vous proposons le document expurgés des divers noms pour des raisons de confidentialité.

Vous y découvrirez entre autre les petits accords entre personnes,  les liens ou conflits d'intérêts au sein de la cour de cassation, comme par exemple deux avocats généraux ayant des liens d'intérêts et le troisième nommé découvre que son assistante est la nièce de l'experte en cause.

Les magistrats du siège ont été coachés et prétendent qu'il n'y a pas de connivence avec les avocats généraux. Le coaching a été fait juste après la perquisition au siège de la cour de cassation. Un magistrat du siège (qui n'y était cependant pas) dit qu'il s'agissait de s'assurer du secret du délibéré alors que l'objet de la réunion était de savoir s'ils maintenaient le prononcé de la décision Bettencourt, prévu les jours suivants ou s'ils la reportait.  Dans la réalité, le conseiller rapporteur a suggéré un repas à l'avocat général pour discuter du dossier.

Agrémenté de discussions surprises fortuitement dans les couloirs, à la bibliothèque, ou pour compléter le tout certains y vont des échanges de documents, le parquet général fait son instruction sur le dossier en demandant à telle administration ou telle connaissance pourquoi l'experte n'a été renouvelée que un an, le président de la chambre criminelle lui-même avec un lien d'intérêts, mais en parler est considéré comme une tentative de déstabilisation, etc...

Si ce n’était pas une décision de justice, ce document pourrait faire l’objet d’un article dans la section culture illustrant le dernier polar. 

En s’armant de patience, on vient à bout de ces 254 pages. Cela permet de se forger sa propre opinion dans le débat actuel notamment sur :

  • la légitimité des écoutes des conversations d'un avocat et de son client
  • le caractère plausible du pacte de corruption
  • les motivations suffisamment étayées ou pas du jugement et si le dossier est fourni.

Téléchargez la décision de justice Bismuth 254 pages  

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'ancien président Nicolas Sarkozy et son avocate Me Jacqueline Laffont arrivent au tribunal de Paris, le 10 décembre 2020

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-