Cazeneuve : "Abdeslam devra répondre de ses actes" en France

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 19 mars 2016 - 12:52
Image
Bernard Cazeneuve à l'Elysée samedi 10.
Crédits
©Capture d'écran ITélé
"Nous gagnerons la guerre contre le terrorisme en agissant sans trêve ni pause", a déclaré Bernard Cazeneuve.
©Capture d'écran ITélé
"Nous gagnerons la guerre contre le terrorisme", a annoncé Bernard Cazeneuve à la sortie du Conseil de sécurité convoqué ce samedi matin par François Hollande suite à la capture de Salah Abdeslam, vendredi en Belgique. Le terroriste "devra répondre de ses actes devant la justice française", a également confirmé le ministre de l'Intérieur, "c'est ce qu'attendre les proches des 130 victimes et l'ensemble de nos concitoyens".

L'arrestation de Salah Abdeslam est "un coup important porté à Daech en Europe". Bernard Cazeneuve a tenu ce samedi 19 un point presse devant le perron de l'Elysée pour débriefer le Conseil de sécurité restreint convoqué par François Hollande afin de "tirer les premiers enseignements" de la capture, vendredi 18, du terroriste accusé d'être au moins le logisticien des attentats qui ont fait 130 morts le 13 novembre à Paris.

"Actuellement en garde à vue avec quatre autres individus, Salah Abdeslam devra répondre de ses actes devant la justice français. C'est ce qu'attendre les proches des 130 victimes et l'ensemble de nos concitoyens", a entamé le ministre de l'Intérieur et alors que François Hollande a appelé dès vendredi soir à l'extradition d'Abdeslam.

Saluant une "bonne coopération entre les services belges et français" ayant "permis cette arrestation", à laquelle des policiers français ont participé a-t-il précisé, Bernard Cazeneuve a salué "un coup important porté à Daech en Europe".

Égrenant 10 mises en examen qui seraient directement liées à l'enquête sur les attentats du 13 novembre, deux en France et huit en Belgique, le ministre a également rappelé que 11 terroristes ou présumés comme tel sont morts: sept lors des attaques, trois à Saint-Denis (dont Abdelhamid Abaaoud) et un à Forêt, en Belgique, lors de la perquisition de mardi 15 qui a mené les enquêteurs sur la trace d'Abdeslam. "D'autres encore sont activement recherchés", a-t-il rappelé.

"Jamais l'activité des services en charge de la lutte antiterroriste n'a été aussi intense", selon le ministre qui a souligné qu'elle a permis de "démanteler des filières de recrutement, d'arrêter des individus déterminés à passer à l'acte". "Cette action très forte met à l'abri les Français du risque terroriste", a-t-il déclaré. Puis de conclure: "le Premier ministre et président de la République ont rappelé au cours de ce Conseil de sécurité leur volonté de juguler la menace terroriste. Nous gagnerons la guerre contre le terrorisme en agissant sans trêve ni pause".

 

À LIRE AUSSI

Image
Salah Abdeslam, suspect clé des attentats terroristes du 13 novembre.
Abdeslam est sorti de l'hôpital : son extradition imminente ?
Blessé lors de l'assaut ayant abouti à son arrestation, vendredi à Molenbeek (Belgique), le terroriste Salah Abdeslam est sorti de l'hôpital ce samedi matin. Il doit d...
19 mars 2016 - 10:59
Politique
Image
Salah Abdeslam et Hamza Attou le 14 novembre.
Salah Abdeslam arrêté et bientôt extradé 4 mois après les attentats de Paris
Salah Abdeslam, logisticien et commando présumé des attentats du 13 novembre, a été arrêté, vendredi soir en Belgique. Un assaut de la police belge a mis fin à quatre ...
19 mars 2016 - 09:58
Politique
Image
François Hollande Charles Michel le 18 mars 2016 à Bruxelles.
Arrestation de Salah Abdeslam : les réactions de François Hollande et Charles Michel
François Hollande et le Premier ministre belge Charles Michel se sont exprimés ce vendredi soir, peu après l'arrestation de Salah Abdeslam et de deux complices. Ils on...
18 mars 2016 - 22:25
Politique

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon, un désillusionné à la quête de sa VIe République
PORTRAIT CRACHE - De l'UNEF à la fondation de La France Insoumise, le chemin politique de Jean-Luc Mélenchon est un véritable tourbillon de dissidences, de réactions ...
18 mai 2024 - 16:30
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.