Danièle Obono défend Houria Bouteldja: malaise à la France insoumise

Danièle Obono défend Houria Bouteldja: malaise à la France insoumise

Publié le 06/11/2017 à 12:51 - Mise à jour à 13:01
© Thomas Samson / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Plusieurs cadres ou militants de la France insoumise ont fait part de leur désaccord après les propos tenus dimanche par la député Danièle Obono. Il lui est reproché d'avoir pris la défense d'Houria Bouteldja, porte-parole des Indigènes de la République, taxée de racisme. Certains demandent à Jean-Luc Mélenchon de clarifier la position de son parti.

Un certain malaise se fait sentir dans les rangs de la France insoumise après les propos de la députée Danièle Obono. Au point que certains cadres ou personnalités ont décidé de briser le silence gêné qui dominait pour exprimer clairement leur désaccord avec la position de la parlementaire.

Danièle Obono a pris la défense, dimanche 5, de la porte-parole du Parti des indigènes de la République (PIR), Houria Bouteldja sur Radio J, s'attirant de nombreuses critiques. Interrogée sur le fait de savoir si les propos de Mme Bouteldja - qui affirmait en mars 2015 que "Les juifs sont les boucliers, les tirailleurs de la politique impérialiste française et de sa politique islamophobe" - étaient des propos racistes ou antiracistes, la députée de Paris a répondu: "Je ne sais pas".

Quant à la photo présentant la porte-parole du PIR à côté d'une pancarte "Les sionistes au goulag", Danièle Obono a jugé qu'il s'agissait d'une "photo de très mauvais goût", qui n'était "pas acceptable".

"Je ne soutiens pas Houria Bouteldja porte-parole du PIR parti racialiste, antisémite et communautariste opposé aux valeurs de la République", a ainsi fait savoir sur Twitter, Djordje Kuzmanovic porte-parole de Jean-Luc Mélenchon sur les questions de défense et de politique international.

Pour le politologue engagé auprès de la France insoumise Thomas Guénolé, les propos de la députée "n'engagent qu'elle" et n'ont "aucun rapport avec le projet" du parti.

Dans cette polémique, beaucoup attendent une réaction de Jean-Luc Mélenchon afin de définir la position de la France insoumise sur la question. Celui-ci ne s'était pas exprimé ce lundi 6.

Danièle Obono avait déjà été critiquée pour ses propos sur Charlie Hebdo et Dieudonné en 2015, ou plus récemment lorsqu'elle avait émis des doutes sur la radicalisation d'un chauffeur de bus qui refuserait de prendre le volant après une femme. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Certains membres de LFI ont dénoncé les propos de Danièle Obono.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-