Jean-Yves Le Drian: François Hollande est "le candidat naturel de la gauche"

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Jean-Yves Le Drian: François Hollande est "le candidat naturel de la gauche"

Publié le 14/01/2016 à 10:55 - Mise à jour à 11:13
©Christian Hartmann/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Jean-Yves Le Drian était ce jeudi matin l'invitée de BFMTV. Le ministre de la Défense s'est dit défavorable à une primaire à gauche, François Hollande étant selon lui le "candidat naturel de la gauche", pour la présidentielle de 2017. Il s'est également exprimé sur la déchéance de nationalité, nécessaire d'après lui.

Pour le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, le président François Hollande est "le candidat naturel de la gauche" pour la présidentielle de 2017, a-t-il affirmé ce jeudi 14 janvier sur BFMTV. Egalement interrogé sur la déchéance de nationalité pour les binationaux condamnés pour terrorisme, il a indiqué ne pas comprendre "toute cette agitation"  autour de ce sujet.  

"Le président de la République exerce ses fonctions dans un contexte extrêmement difficile, à la fois en termes budgétaires, en termes de relance nécessaire de l'économie et en termes sécuritaires, et il est du même coup le candidat naturel de la gauche", a-t-il déclaré au sujet de François Hollande.

Il a ainsi précisé qu'il n'est "pas favorable" à une primaire à gauche, dont l'idée a été relancée cette semaine par des intellectuels, des personnalités du monde culturel et des responsables politiques, dans un appel publié par le quotidien Libération.

Plus des trois quarts (78%) des sympathisants de gauche et sept Français sur dix se prononcent d'ailleurs en faveur d'une "primaire pour désigner le candidat de la gauche et des écologistes" pour la prochaine présidentielle, dans un sondage Elabe pour BFMTV dévoilé mercredi 14.

"Je n'ai pas à répondre à la place du président de la République (...) et pour l'instant, il n'a pas annoncé qu'il était candidat, à ma connaissance", a précisé Jean-Yves Le Drian que les observateurs donnent comme candidat probable à sa succession.

Egalement interrogé sur la déchéance de nationalité pour les binationaux condamnés pour terrorisme, il a déclaré: "il y a eu un discours majeur du président de la République devant le Congrès le 16 novembre, où il a annoncé un paquet de mesures lourdes, que ce soit des mesures juridiques, des mesures symboliques, des mesures opérationnelles, pour lutter contre le terrorisme".

"Ces mesures doivent être appliquées, et la déchéance de nationalité en fait partie (...) C'est un arsenal d'actions. Il faut mettre l'arsenal d'actions en oeuvre", a-t-il ajouté face aux critiques d'une partie de la gauche sur cette mesure.

"Il s'agit d'enlever la nationalité française à ceux qui commettraient des crimes contre notre propre pays (...) Au nom de quoi on préserverait la nationalité française à des assassins de ce type, qui aujourd'hui remettent en cause la sécurité des Français?", s'est-il enfin interrogé.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Jean-Yves Le Drian est défavorable à l'idée d'une primaire à gauche pour 2017.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-