La "France apaisée" de Marine Le Pen? "Un oxymore" selon Luc Chatel

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
Publié le 19 septembre 2016 - 13:35
Image
Luc Chatel en novembre 2012 au siège de l'UMP.
Crédits
©Christian Hartmann/Reuters
"C'est un petit peu comme si François Hollande prenait la tête d'un mouvement de défense des contribuables" dixit Luc Chatel.
©Christian Hartmann/Reuters
Pour Luc Chatel, député LR et président du Conseil national du parti, Marine le Pen ne peut pas incarner la France "apaisée" qu'elle promet.

Luc Chatel, président du Conseil national du parti Les Républicains, a estimé lundi que lorsque la présidente du Front national Marine Le Pen évoque une France "apaisée", c'est "un oxymore".

"Quand j'entends Mme Le Pen nous expliquer qu'avec elle, la France sera apaisée, c'est ce qu'on appelle un oxymore", une figure de style consistant à rapprocher deux termes contraires, a affirmé sur Europe 1 ce soutien de Nicolas Sarkozy.

"C'est un petit peu comme si François Hollande prenait la tête d'un mouvement de défense des contribuables, ou si M. Martinez (le numéro un de la CGT) organisait des manifestations pour la défense du service minimum dans les transports. Voilà, c'est un oxymore", a poursuivi le député de Haute-Marne.

"Personne n'est dupe. On voit bien que Marine Le Pen cherche désespérément à faire un virage pour oublier son père, on ne voit plus son nom sur ses affiches. Pour oublier qu'elle est la candidate du Front national, on ne voit plus le nom du parti. Mais, les électeurs ne seront pas dupes", a-t-il poursuivi.

Après avoir passé les six premiers mois de 2016 vissée à l'objectif de "la France apaisée", la dirigeante frontiste a dévoilé au cours du week-end en clôture de ses "Estivales" à Fréjus son slogan en vue de 2017, "Au nom du peuple".

 

À LIRE AUSSI

Image
Luc Chatel en novembre 2012 au siège de l'UMP.
Les Républicains: Luc Chatel élu président du Conseil national
L'ex-ministre Luc Chatel a été élu ce samedi président du Conseil national du parti Les Républicains, battant Michèle Alliot-Marie à 55,3% des voix. Il succède ainsi à...
13 février 2016 - 15:59
Politique