Le député Christian Hutin appelle Brune Poirson "ma poule", elle lui répond

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Le député Christian Hutin appelle Brune Poirson "ma poule", elle lui répond

Publié le 04/06/2018 à 12:35 - Mise à jour à 12:39
© CHARLY TRIBALLEAU / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Le député apparenté PS Christian Hutin a lancé "ce n'est pas vrai ma poule" à la secrétaire d'Etat Brune Poirson mardi lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale. Il s'est excusé après cette sortie jugée sexiste.

"Ce n'est pas vrai, ma poule", a lancé le député Christian Hutin à Brune Poirson mardi 29 lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale. La sortie jugée sexiste a fait couler beaucoup d'encre depuis et la secrétaire d'Etat du ministre de la Transition écologique et solidaire lui a répondu ce lundi.

Au micro de France Inter et face à Léa Salamé, elle est revenue sur la phrase du député apparenté PS.

"Déjà je ne connais pas bien ce monsieur. Et je ne suis certainement pas sa poule, et je crois que c'est assez humiliant et qu'il faut que ce genre de pratiques cesse", a-t-elle confié à la fin de l'interview.

A voir aussi: "Il m'a gonflé" - Brune Poirson agacée par les députés des Républicains

Elle a en outre indiqué que le député était allé la voir pour s'excuser. "Je l'ai engueulé. Il a été surpris", a en plus indiqué un ministre au JDD dimanche 3.

"Je dis «ma poule» à tout le monde, fille comme garçon. Ça n'a rien de péjoratif ou de sexiste", s'est tout de même défendu le député du Nord.

Ce n'est pas la première fois que l'Assemblée nationale est le théâtre de dérapages jugés sexiste. Pourtant, avec le changement de génération et une féminisation de l'Hémicycle les choses s'améliorent.

"Le climat a changé dans les ascenseurs, il y a des vannes grossières qu'on entend plus", expliquait Delphine Batho en février dernier.

Brune Poirson avait déjà été confrontée au sexisme de certains députés. Elle les avait d'ailleurs appelé à faire preuve d'un "peu moins de machisme". Cette réflexion lui avait valu une standing ovation de la part de la majorité.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Christian Hutin, qui a appelé Brune Poirson "ma poule", s'est excusé.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-