Loi Travail: six syndicats lancent une plateforme revendicative

Loi Travail: six syndicats lancent une plateforme revendicative

Publié le 06/01/2017 à 14:23 - Mise à jour à 14:25
©Gile Michel/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Afin de poursuivre la lutte contre la loi Travail, six syndicats ont lancé une "plateforme revendicative" portant sur la rémunération, la réduction du temps du travail et l'emploi. Ces questions seront discutées sur les lieux de travail, de vie, d'études lors d'initiatives communes syndicales organisées localement.

Six syndicats, dont la CGT et Solidaires, qui ont mené la bataille en 2016 contre la loi Travail, ont lancé une "plateforme revendicative" portant sur la rémunération, la réduction du temps du travail et l'emploi, dont les résultats seront publiés le 28 mars. La CGT, FSU, Solidaires, Unef, UNL et Fidl souhaitent "poursuivre la lutte contre la loi Travail, à partir de propositions revendicatives communes", selon un communiqué diffusé jeudi.

Parmi les questions qui seront traitées: la négociation collective et la démocratie sociale; la rémunération et la reconnaissance du travail; la réduction du temps de travail; l'emploi et la qualité de l'emploi; les problématiques de la jeunesse. Selon ces syndicats, ces questions doivent être "au coeur du débat démocratique qui s'ouvre avec les élections politiques".

Elles seront discutées sur les lieux de travail, de vie, d'études lors d'initiatives communes syndicales organisées localement. L'intersyndicale communiquera sur les revendications le 28 mars. FO, qui a participé aux précédentes intersyndicales sur la loi Travail, est cette fois absente.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La CGT, FSU, Solidaires, Unef, UNL et Fidl souhaitent "poursuivre la lutte contre la loi Travail".

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-