"Laissez respirer nos enfants" : les courageux manifestants, sur le (froid) vif

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

"Laissez respirer nos enfants" : les courageux manifestants, sur le (froid) vif

Publié le 10/01/2021 à 15:18 - Mise à jour le 16/01/2021 à 12:48
FS
PARTAGER :

Auteur(s): François Bonacieux

-A +A

Où sont les hommes ? C'est un public de courageuses, plus que de courageux, qui est venu braver le froid mordant que le soleil hivernal peine à atténuer. Majoritairement féminin à Paris, le cortège s'est rendu de l'hôpital Necker (Enfants malades) au ministère de la Santé, avenue Duquesne. Nous sommes dans le 7ème arrondissement mais d'apparence, la petite troupe paraît venir d'horizons variés. Les manifestants sont une centaine peut-être ? Mais compensent le nombre modeste par une ardeur et une bonne volonté décuplées.

"Il faut bien commencer... Les gens qui sont ici ont d'autant plus de mérite, c'est courageux d'être là, parfois d'affronter l'incompréhension ou l'hostilité de son entourage, on espère être pionniers et rejoints par beaucoup !", souffle un manifestant. Mères venues avec leurs jeunes enfants, soignants, artistes, militants - on retrouve des Gilets jaunes "canal historique", ou "électron libre", l'appellation contrôlée semble être un marqueur important - tous sont là avec leurs slogans, leurs chansons, leur ras-le-bol et leurs histoires, parfois surréalistes, de rapport au masque devenu presque "fétichiste" dans l'école de leur progéniture, ou bien dans leur entourage amical ou professionnel.

Mais le combat du jour, ce sont bien les plus jeunes : la parole est donc à leurs parents, aux premiers concernés (pour le principe!), et aux professionnels de l'enfance :

Mise à jour du 16 janvier : ajout des réactions depuis Dax, Nantes et Lorient

Auteur(s): François Bonacieux


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Enfants masqués, parents fatigués...

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-