Manuel Valls en déplacement à Mayotte: sécurité et immigration illégale au menu

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Manuel Valls en déplacement à Mayotte: sécurité et immigration illégale au menu

Publié le 13/06/2015 à 15:50 - Mise à jour à 15:58
©Andrieu Arnaud/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): DD.
-A +A

Le Premier ministre se déplace ce samedi à Mayotte, devenu un département en 2011 et actuellement territoire le plus pauvre de France. Le territoire doit en effet faire face à une immigration clandestine ininterrompue et à une hausse inquiétante de la délinquance.

Après une semaine difficile marquée par la polémique sur son déplacement avec ses deux enfants à Berlin via un avion officiel pour assister à un match de football, Manuel Valls était en déplacement ce samedi à Mayotte. Et, loin du tumulte parisien, le Premier ministre a eu droit à accueil chaleureux, accompagné sur son parcours par les chants traditionnel de femmes portant le "salouva".

Manuel Valls n’était pourtant pas en territoire conquis tant les attentes de Mayotte devenu un département en 2011 sont nombreuses. Département le plus pauvre de France, avec un niveau de vie cinq fois inférieur à la métropole, le Premier ministre était attendu sur deux thèmes majeurs.

Primo, la sécurité, la délinquance dans le territoire étant endémique. Manuel Valls, qui a été ministre de l’Intérieur de 2012 à 2014, a annoncé l'arrivée en août à Mayotte d'un peloton de gendarmerie supplémentaire (16 hommes) pour faire face à ce "fléau", confirmant "le niveau inquiétant de la délinquance".

Secundo, l’immigration clandestine. L’île compterait en effet 80.000 migrants illégaux, très majoritairement des Comoriens, alors que la population n’est officiellement que de 212.000 habitants. Là encore, le Premier ministre a annoncé des renforts: 44 agents de la police aux frontières devraient rejoindre le département dans l’océan Indien.

Cette visite a été également l’occasion de signer le document stratégique "Mayotte 2025" annoncé en 2014 lors d’une visite de François Hollande. Il engage l'État et les élus sur une vision partagée du développement économique, de cohésion sociale, de santé, et d'éducation.

Auteur(s): DD.

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le Premier ministre a affirmé vouloir donner plus de moyens policiers pour lutter contre la délinquance et l'immigration clandestine.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-