Sécurité: Cazeneuve appelle les Français à rejoindre la réserve opérationnelle

Sécurité: Cazeneuve appelle les Français à rejoindre la réserve opérationnelle

Publié le 17/07/2016 à 11:27
©Remy de la Mauviniere/AP/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Quelques jours après l'attentat de Nice, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a appelé les Français à rejoindre la réserve opérationnelle de la police et de la gendarmerie nationale pendant leurs congés. Cette ressource "rapidement mobilisable", dans laquelle pourront puiser les préfets "en fonction des événements et des lieux à sécuriser", compte déjà 12.000 volontaires, 9.000 de la gendarmerie nationale et 3.000 dans la police.

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a appelé samedi 16 au soir "tous les Français patriotes qui le souhaitent" à rejoindre la réserve opérationnelle de la police et de la gendarmerie nationale. Cette ressource "rapidement mobilisable", dans laquelle pourront puiser les préfets "en fonction des événements et des lieux à sécuriser", compte 12.000 volontaires, 9.000 de la gendarmerie nationale, 3.000 dans la police, a précisé Bernard Cazeneuve lors d'une déclaration au ministère de l'Intérieur. "L'objectif est de faire monter en puissance la capacité maximale de cette ressource dans les tout prochains jours", a déclaré Bernard Cazeneuve, deux jours après l'attentat de Nice qui a fait 84 morts.

"Comme le président de la République a rappelé la nécessaire cohésion nationale qui doit prévaloir face à la menace terroriste, et comme nous constatons le grand élan de solidarité qui anime nos concitoyens (...)", a-t-il poursuivi, "je voudrais lancer un nouvel appel à rejoindre cette réserve opérationnelle pour tous les Français patriotes qui le souhaitent". Cette mobilisation de la réserve opérationnelle "ne peut se faire qu'en période estivale", "la période de congé des réservistes", a précisé M. Cazeneuve.

"Actuellement, 100.000 policiers, gendarmes et militaires - 53.000 policiers, 36.000 gendarmes et 10.000 militaires - sont mobilisés pour assurer la sécurité de nos concitoyens", avait indiqué le ministre en préambule, soulignant la volonté du gouvernement de "renforcer la présence des forces de sécurité sur l'ensemble du territoire national".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Cette mobilisation de la réserve opérationnelle "ne peut se faire qu'en période estivale", a précisé Bernard Cazeneuve.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-