Attentat dans le Sinaï - au moins 235 morts et des soupçons contre l'Etat islamique

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 24 novembre 2017 - 15:57
Image
Au moins 35 policiers et soldats égyptiens ont été tués vendredi dans des affrontements avec des élé
Crédits
© / AFP/Archives
L'attaque a frappé une mosquée où se trouvait des concrits de l'armée égyptienne.
© / AFP/Archives
Une attaque terroriste a fait au moins 235 morts dans un mosquée du Sinaï (Egypte). Les soupçons se portent sur la branche égyptienne de l'Etat islamique, particulièrement bien implantée dans la région.

Le bilan est d'ores et déjà particulièrement lourd. Au moins 235 personnes ont été tuées, et de nombreuses autres blessées, ce vendredi 24 lors d'une violente attaque contre une mosquée à l'heure de la prière par des hommes armés dans le nord du Sinaï égyptien, a indiqué la télévision d'Etat égyptienne.

L'attentat s'est produit dans le village de Bir al-Abed, à l'ouest d'Al-Arish, la capitale de la province du Nord-Sinaï. Les assaillants ont déclenché une explosion avant d'ouvrir le feu sur les fidèles, parmi lesquels se trouvaient des conscrits de l'armée. L'attaque pourrait avoir visé des membres de la puissante tribu bédouine Sawarka, très implantée dans la région, et qui soutient le gouvernement égytpien dans sa lutte contre les groupes terroristes. 

Lire aussi: Egypte: au moins 155 morts dans l'attaque d'une mosquée au Sinaï

Le président égyptien al-Sissi a décrété trois jours de deuil national avant de s'enfermer avec ses ministres et les chefs des forces de sécurité pour une réunion d'urgence.

Depuis la destitution en 2013 de l’islamiste Mohamed Morsi par l’armée égyptienne, les forces de sécurité du pays sont régulièrement la cible d'attaques sanglantes dans cette province égyptienne qui se situe à la frontière avec Israël.

Parmi les groupes insurrectionnels au Sinaï, la branche égyptienne de l'Etat islamique, anciennement appelé Ansar Baït al-Maqdis avant son allégeance à Abou Bakr al-Baghdadi, est la plus virulente de tous. Le groupe avait notamment revendiqué le crash du vol 9268 de la compagnie russe Metrojet dans la péninsule du Sinaï qui coûta la vie à 224 passagers donc 7 membres d'équipage.

Voir aussi: Daech revendique en vidéo le crash de l'A321 russe dans le Sinaï

Néanmoins, au vue des premières infirmations disponibles, il semble difficile d'attribuer l'attaque terroriste de ce vendredi à l'EI compte tenu de la présence d'autres groupes djihadistes dans la région, notamment al-Qaida dans la péninsule sinaïque, branche égyptienne de l'organisation digérée par Ayman al-Zawahiri. Cette dernière avait d'ailleurs revendiqué une attaque qui avait fait 16 morts parmi les forces de sécurité lors d'une embuscade dans le désert.

D'autres groupes salafistes de moindre importance, mais tout aussi virulents contre le pouvoir égyptiens, sont également présents au Sinaï.

À LIRE AUSSI

Image
Localisation d'Al-Arish dans le nord du Sinaï, où au moins 75 personnes ont été blessées vendredi da
Egypte: au moins 235 morts dans l'attaque d'une mosquée au Sinaï, deuil national décrété
L'Egypte entamait samedi trois jours de deuil national en hommage aux 235 morts tombés la veille dans une mosquée, la plus sanglante attaque de l'histoire récente du p...
24 novembre 2017 - 14:40
Politique