En Belgique, la police pourra sonner aux portes à Noël

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

En Belgique, la police pourra sonner aux portes à Noël

Publié le 24/11/2020 à 09:42
© Christophe SIMON / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
L’avertissement a été lancé par la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden, avec quelques précautions tout de même. 
 
Dans une interview au journal du dimanche néerlandophone De Zondag, la ministre de 42 ans a prévenu ses concitoyens qui souhaiteraient passer Noël hors du cercle restreint actuellement imposé :
 
« Si nécessaire, en cas de nuisances sonores par exemple, la police sonnera aux portes des habitations »
 
Annelies Verlinden a tout de même nuancé son propos, estimant à la fois que « l’entrée dans les maisons n’est pas une priorité » et que « la loi ne le permet d’ailleurs pas non plus ».
 
Pression hospitalière
 
L’évolution de la situation sanitaire en Belgique se rapproche de celle de la France. Le nombre de contaminations à la Covid-19 et celui des hospitalisations est en baisse actuellement, mais la pression hospitalière reste forte. 
 
5076 personnes sont hospitalisées dans ce pays de 11,46 millions d’habitants, dont 1168 en soins intensifs. La Belgique a enregistré, en moyenne 165 décès quotidiens entre le 14 et le 20 novembre.
 
Pour la ministre chrétienne démocrate CD&V, l’heure n’est donc pas au relâchement.
 
« Mon souhait le plus absolu, et celui de mes collègues, [est] de permettre un peu plus de proximité humaine à Noël. En même temps, nous devons prendre très au sérieux les signaux d’alarme des hôpitaux »
Une étude récente de l’Université d’Anvers a montré que les Belges, s’ils ne comptent pas voyager pour les fêtes de fin d’année ne sont pas tout à fait prêts à respecter la règle sanitaire actuelle du « foyer familial + 1 contact ». 
 
32% de la population déclarent qu’ils ne s’en tiendront pas à cette règle pour Noël, chiffre qui grimpe à 40,8% chez les 18-35 ans. 
 

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La ministre belge brandit la menace policière

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-