Grèce : les banques rouvriront lundi et prévoient un assouplissement des retraits

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Grèce : les banques rouvriront lundi et prévoient un assouplissement des retraits

Publié le 18/07/2015 à 18:02 - Mise à jour à 18:22
©Petros Giannakouris/AP/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): B. Azaïs

-A +A

Les Grecs devraient pouvoir retirer plus d'argent dans leurs banques à partir de lundi 19. Des retraits qui restent cependant très encadrés pour éviter une ruée.

Depuis trois semaines, les Grecs ne pouvaient retirer que 60 euros par jour. Si cette limite est maintenue afin d’éviter une ruée bancaire, un assouplissement des restrictions sur le retrait d’argent liquide et l’utilisation de la carte de crédit est prévu  à partir de lundi. En effet, les banques grecques rouvriront prochainement leurs portes et offriront une plus grande liberté à leur clients en leur permettant de retirerde plus grosses sommes. Ainsi, les Grecs pourront désormais retirer jusqu’à 420 euros par semaine, soit 7 fois 60 euros. A titre d’exemple, si une personne retire 200 euros le mardi, elle pourra retirer jusqu’à 220 euros tout au long du reste de la semaine.

Les Grecs pourront également utiliser leur carte de crédit à l’étranger, mais ne pourront cependant pas transférer d’argent dans un autre pays, ouvrir un nouveau compte bancaire ou retirer de grosses sommes en liquide. Les Grecs bénéficiant cependant de soins médicaux à l'étranger pourront eux retirer jusqu’à 2.000 euros en liquide. Mais le contrôle des capitaux étrangle tout de même l’économie du pays et aurait, selon le journal de centre droit Kathimerini, déjà coûté 3 milliards d'euros à la Grèce. Dans les ports, 4.500 containers seraient par ailleurs bloqués en attente de paiement. Une situation qui aurait largement nuit à la période des soldes et de manière général, au réapprovisionement des commerces. 

Ce samedi matin, Alexis Tsipras a procédé à un remaniement du gouvernement en se détachant de trois ministres frondeurs, après s’être heurté à une large majorité de son parti lors du vote au Parlement. Ce vote n'ayant été que la première étape d'un long chemin à parcourir pour garantir la mise en place officielle du plan d'aide des créanciers. 

 

Auteur(s): B. Azaïs


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les banques grecques rouvriront leurs portes

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-