Venezuela: le parlement vote pour un procès en destitution du chef de l'État

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Venezuela: le parlement vote pour un procès en destitution du chef de l'État

Publié le 26/10/2016 à 11:12 - Mise à jour à 11:35
©Cancilleria del Ecuador/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Une crise économique forte touche le Venezuela en ce moment. Si bien que le parlement d’opposition a voté, mardi, un procès de destitution de Nicolas Maduro le président du pays et rejeté les appels à la discussion.

Le Parlement vénézuélien a approuvé, mardi 25, l'ouverture d'un procès en destitution contre l'actuel président socialiste Nicolas Maduro. Les députés de l'opposition de centre droit souhaitent examiner ça: "responsabilité pénale, politique et son abandon de poste".

A la suite de ces déclarations, le président Maduro a dénoncé cet acte comme un "putsch parlementaire". Le chef d'État du Venezuela a également affirmé devant plusieurs milliers de ses partisans réunis à Caracas: "en vertu de mes attributions en tant que président de la République bolivarienne du Venezuela (...) j'ai convoqué un conseil de défense national, afin que tous les pouvoirs publics puissent évaluer le putsch parlementaire de l'Assemblée nationale".

Lundi 24, Nicolas Maduro s'était entretenu avec le pape François à propos de la crise qui touche son pays. Le souverain pontife avait alors appelé les députés de l'opposition à nouer un dialogue avec le camp socialiste. Au même moment, un émissaire du Vatican était au Venezuela avec des responsables de l'opposition et du gouvernement pour amorcer les discussions. Mais sans grande surprise, après l'acceptation de quelques députés d'entamer le dialogue, les chefs de l'opposition ont ensuite très rapidement refusé d'échanger sur ces sujets.

L'opposition reproche à Nicolas Maduro d'avoir plongé, ce pays producteur de pétrole, dans une crise sans précédent affirmant que le chef de l'État n'avait pas su anticiper la chute des cours du brut et n'avait pas su réagir à temps afin d'inverser la tendance. Mais hormis le problème pétrolier, la crise qui touche le Venezuela à des conséquences dramatiques pour ses habitants. En effet, ils sont obligés de faire la queue plusieurs heures devant des magasins alimentaires et des pharmacies qui ne proposent que des rayons quasi vides ou des prix complètement inabordables.

La pénurie touche actuellement jusqu'à 80% de l'alimentation et des médicaments. L'inflation inédite du pays est évaluée par le FMI à 475% et pourrait atteindre les 1.660% d'ici à 2017.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le président Maduro a rencontré le pape François au Vatican pour discuter de la crise qui touche le Venezuela.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-