Marseille: des conteneurs de 11m² en attendant la rénovation des logements sociaux

Marseille: des conteneurs de 11m² en attendant la rénovation des logements sociaux

Publié le 04/08/2021 à 10:41
Unsplash
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Après les fermes dans des conteneurs, c’est le tour des logements conçus dans ces structures qui permettent initialement de transporter des marchandises. À Marseille, 70 personnes sont donc pour l’instant obligées de vivre dans des conteneurs de seulement 11m² en attendant la rénovation de leur logement social.

387 euros par mois pour un conteneur dans le 3e arrondissement de Marseille

À Marseille, entre la Gare Saint-Charles et les docks, des familles vivent depuis deux ans et jusqu'à l'hiver prochain dans ces espaces minuscules, pour pouvoir rester dans ce quartier en attendant la rénovation de leur logement social. Adoma, le bailleur social explique que d'autres solutions de relogement ont été proposées aux locataires, mais que ces derniers souhaitant rester dans leur quartier, l’unique solution a été celle des conteneurs. Cependant, ces mobilhomes improvisés sont soumis à des problèmes d'humidité, moisissure et d’invasion de nuisibles, des problèmes qui se sont aggravés avec les pluies récentes. François Debelle, directeur régional d’Adoma s'est engagé à proposer des solutions à un des locataires qui a développé des problèmes de santé suite aux problèmes d'humidité de son logement. 

Conteneurs - mobilhomes, pourquoi une telle idée ?

Ce n’est pas la première fois que des conteneurs de transport maritime sont utilisés pour offrir un logement d’urgence à Marseille. L'année dernière, 27 logements réalisés en « construction assemblée » ont été équipés pour accueillir et accompagner 52 personnes, femmes et enfants, victimes de violence. Pour ce projet, les conteneurs ont été considérés come une meilleure alternative que les constructions en dur, pour des questions de facilité et de rapidité de construction, en raison de leur prix plus avantageux, ainsi que pour la possibilité de déplacement si besoin.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Ces mobilhomes improvisés sont soumis à des problèmes d'humidité, moisissure et d’invasion de nuisibles, des problèmes qui se sont aggravés avec les pluies récentes.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-