Du blanc pour faire baisser la température des routes et des bâtiments

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 21 juin 2022 - 17:45
Image
Grèce
Crédits
Unsplash
En Grèce ou en Espagne, la peinture blanche des maisons permet de réduire la température de plusieurs degrés.
Unsplash

Après l'épisode de fortes chaleurs que nous avons connu la semaine dernière, des mesures sont prises en urgence pour minimiser les conséquences des hautes températures. L’une des dernières techniques en vogue est d’utiliser de la peinture blanche pour combattre les effets de la canicule sur les infrastructures. Çà et là, les routes et les toits de France vont sûrement changer de couleur pour s'accorder avec l'Espagne ou la Grèce.

En reflétant les rayons du soleil, il est possible de renvoyer 90 % de la chaleur. Ce principe a été utilisé traditionnellement pendant des siècles dans l’architecture traditionnelle du Sud de l’Europe. En Grèce ou en Espagne, la peinture blanche des maisons permet de réduire la température de plusieurs degrés.

En 2019, Ban Ki-moon, ex-secrétaire général de l’ONU, sur la base des recherches aéronautiques de la NASA et de tests à Ahmedabad dans le Nord-Ouest de l’Inde, a suggéré l'utilisation de cette méthode pour lutter contre le réchauffement climatique. Elle se généralise, et aujourd’hui, au Sénégal, à New York ou Los Angeles, les toits des villes, des immeubles, des écoles, mais aussi les routes, blanchissent par défaut, souvent dès leur construction. Cette habitude fait ses premiers pas en France, notamment sur les routes et les toits, mais n’est pas encore très répandue.

Des routes blanches pour éviter la fonte du bitume

La chaleur a un effet direct sur l'état des routes. Exposées au soleil la plupart du temps, sans végétalisation à l'entour, ces dernières risquent de se dégrader, car le bitume ramollit et colle aux roues des véhicules, qui arrachent la surface par plaques. Les routes sont aussi exposées au phénomène de ressuage : le liant qui compose la route remonte à la surface sous forme de plaques noires, qui peuvent recouvrir la chaussée et nuire à l'adhérence des véhicules, ce qui ajoute un risque pour la sécurité routière.

Lire aussi : Contrôle technique : trop cher et trop contraignant?

Lorsque les fortes chaleurs se sont installées dans le département, les services de la Sarthe ont répandu du lait de chaux (mélange de chaux éteinte et d’eau) sur certaines routes. En les blanchissant avec ce matériau, la température des routes a largement décru. Cette méthode du lait de chaux peut être utilisée de façon préventive, et peut être renouvelée plusieurs fois, après avoir servi pendant quelques jours, voire une dizaine de jours en l’absence de pluies et avec un trafic faible. 

Réduire les factures de climatisation

De leur côté, les toits peints en blanc permettent de réduire drastiquement la température d’un bâtiment. Cette solution ancestrale, beaucoup appréciée autour de la Méditerranée, a été testée sur le toit d'une grande surface à Quimper. Pour pouvoir constater la différence, une partie du bâtiment a été volontairement maintenue en noir. Alors que dans la journée, le carré noir pouvait monter jusqu’à 80 degrés, dans la partie blanche, la température n’a jamais dépassé les 40 degrés. Grâce à cette astuce, l'utilisation de la climatisation a fortement chuté, ce qui a permis à la grande surface d'économiser plus de 20 000 euros d'électricité par an.

Lire aussi : Écologie : des étudiants d'AgroParisTech soulèvent des questions en servant un discours radical

Que ce soit sur les routes ou sur les bâtisses, le mélange de chaux éteinte et d’eau n’est pas nocif pour l’environnement. Des entreprises ont aussi trouvé la manière de proposer une peinture blanche la plus écologique possible, pour répondre aux intérêts environnementaux des clients. La société bretonne Cool Roof France propose par exemple de peindre les toits en blanc avec des matériaux naturels comme les coquilles d'œufs et d'huitre, avec un peu d'eau.

À LIRE AUSSI

Image
Christophe Doré
Écologie: "Nous avons les solutions et nous avons tous un rôle à jouer" Christophe Doré
Après avoir parcouru le monde pendant plusieurs années, l'ancien grand reporter spécialiste des questions environnementales Christophe Doré a publié son livre "La prom...
23 avril 2022 - 19:00
Vidéos
Image
Bocal de lumière
Glowee : la bioluminescence des bactéries marines pour éclairer la ville
Certains organismes vivants ont la capacité naturelle de produire de la lumière. Si bien qu'une start-up française s'en est inspirée pour mettre au point un système d’...
20 juin 2022 - 15:35
Société
Image
datacenter
Les dessous d'Internet: bétonnage et artificialisation des sols
Les entrepôts d'e-commerce et les data centers sont des vecteurs majeurs de bétonnage et d’artificialisation des sols. Dans un article intitulé “Quand Internet bétonne...
20 juin 2022 - 15:03
Société
14/08 à 18:20
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don