Le Canada interdit les orques et dauphins dans les parcs aquatiques

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Le Canada interdit les orques et dauphins dans les parcs aquatiques

Publié le 11/06/2019 à 14:25 - Mise à jour à 14:46
© VALERY HACHE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Les associations de défenses des animaux se sont réjouies lundi 10 de la décision du Canada d'interdire la détention de cétacés en captivités. En France, un arrêté avait été pris dans ce sens en 2017, mais le débat se poursuit.

Le Parlement canadien a entériné lundi l'interdiction de détenir des cétacés en captivité, mettant fin de facto aux spectacles d'orques, de dauphins ou de marsouins dans les parcs aquatiques. Une décision saluée à travers le monde par les associations de défense des animaux, et notamment en France où le débat fait rage depuis plusieurs années.

"C’est une loi très importante dans le sens où elle interdit la reproduction et assure donc que les baleines et les dauphins actuellement gardés dans de minuscules réservoirs au Canada soient la dernière génération à en souffrir", a indiqué Melissa Matlow, directrice de campagne de World Animal Protection Canada. "Nous espérons que d’autres pays suivront maintenant l’exemple du Canada et que les agences de voyages se rendront compte de la baisse d’acceptation (sociale) de ce type d’attractions", a fait savoir l'ONG.

Voir: Marineland d'Antibes visé par une plainte pour cruauté envers un orque

En France, la contestation de ces spectacles et de la détention d'animaux marins se fait de plus en plus forte ces dernières années. En 2017, un grand pas semblait avoir été fait avec la prise d'un arrêté interdisant la reproduction en captivité des cétacés. Le texte impliquait par ailleurs que de nouveaux spécimens ne pourraient être acquis, ce qui aurait donc abouti à la disparition "naturelle" des cétacés dans les parcs.

Mais il a finalement été retoqué par le Conseil d'Etat pour une question de forme. Le dossier a depuis été repris par François de Rugy qui a lancé un groupe de travail qui doit débattre des conditions de vie des cétacés mais aussi des animaux de cirques ou de zoo. Le ministre de la Transition écologique et solidaire a assuré qu'à l'issue de ces discussions –qui doivent prendre fin en juillet, "une série de mesures" seraient prises.

Lire aussi:

Les dauphins continueront à se reproduire dans les parcs aquatiques, déception des associations

Une campagne d'affichage contre les cirques avec animaux sauvages dans le métro

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le Canada a interdit la détention de cétacés en captivité.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-