Le trafic d'animaux en augmentation vers et depuis la France

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 30 juin 2022 - 14:45
Image
Les tortues sont encore appréciées des trafiquants et des particuliers
Crédits
JOAQUIN SARMIENTO / AFP
Les tortues sont encore très recherchées par les trafiquants et les particuliers.
JOAQUIN SARMIENTO / AFP

Le commerce d’animaux est encore aujourd’hui très lucratif : singes, reptiles, écureuils, mais aussi oiseaux et poissons font l’objet d’un trafic grandissant vers et depuis la France.

Selon Interpol, le trafic d’espèces sauvages serait en croissance de 5 à 7 % par an dans le monde. Les réseaux sociaux semblent grandement faciliter les prises de contact entre acheteurs et vendeurs, déplore Alexandre Costa, chef technicien au SPRJ (Service de Police Judiciaire et Renseignement) de l’Office français de la Biodiversité, interviewé par National Geographic. Le cœur du problème réside dans l’éducation des populations : « Les gens qu'on auditionne ne se voient pas comme des trafiquants. Ils ont une approche de la nature complètement faussée. Ils disent aimer les animaux : ils ont l'impression que lorsqu'ils en extraient un de la nature et le mettent en cage en le nourrissant bien et en le cajolant, ils sont des protecteurs de la nature. Or, protéger, c'est profiter de la nature sans la toucher. »

Des espèces potentiellement invasives illégalement importées

Aujourd’hui, les animaux les plus à la mode sont les félins et les petits primates, tels que les ouistitis. Les reptiles et les perroquets sont toujours très recherchés, ainsi que, depuis un an, les écureuils du Japon. Le risque, à terme, pour cette espèce, c’est la voir finir dans la nature et nuire à nos écureuils roux.

Lire aussi : À Marseille, la difficile traque du trafic d'espèces sauvages

Des oiseaux et des alevins, objets d'un trafic en France

Et les espèces exotiques ne sont pas les seules qui attirent les trafiquants. Les petits passereaux et notamment le chardonneret sont très recherchés : ces petits oiseaux sont capturés pour être élevés. Parfois, ils sont croisés avec d’autres oiseaux pour changer la couleur de leur plumage, et pour leur chant. Certains tentent des expériences en les croisant avec des canaris pour augmenter leurs capacités vocales : des concours de chant illégaux sont même organisés sur les bords des routes en Belgique et en Hollande… Autre trafic d’ampleur non loin de chez nous : celle de la civelle (qui est l’alevin de l’anguille), capturée sur les côtes Atlantique, du Portugal à la Belgique, pour être exportée en Asie où elle est un mets très apprécié.

À LIRE AUSSI

Image
Fukushima
Des reptiles utilisés comme des compteurs Geiger à Fukushima
Lorsqu’une catastrophe nucléaire survient, comme celle de Fukushima en 2011, les conséquences durent de nombreuses années et sont désastreuses pour l’environnement et ...
18 novembre 2021 - 14:26
Société
Image
hamster
Des scientifiques transforment par erreur des hamsters en "monstres" agressifs
Des scientifiques utilisent depuis quelques années un outil de biotechnologie développé par la Française Emmanuelle Charpentier et l'Américaine Jennifer Doudna, double...
08 juin 2022 - 11:20
Société
Image
La rascasse volante migre en Méditerranée et menace les écosystèmes
Des poissons exotiques et toxiques envahissent la Méditerranée
Les espèces de poissons exotiques sont de plus en plus nombreuses à remonter dans la Méditerranée. Une invasion qui s'accélère et inquiète les scientifiques, qui const...
29 juin 2022 - 11:00
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don