Acte 16 à Paris: les images de l'homme blessé au visage par un LDB (vidéo)

Acte 16 à Paris: les images de l'homme blessé au visage par un LDB (vidéo)

Publié le 04/03/2019 à 14:42 - Mise à jour à 15:11
© Zakaria ABDELKAFI / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Lors de l'Acte 16 des Gilets jaunes à Paris, un homme, présenté comme extérieur à la manifestation, aurait été blessé au visage par un tir de LBD. Des vidéos mises en ligne tendent à prouver que c'est le cas.

Une nouvelle polémique pour le très décrié lanceur de balle de défense (LDB) qui équipe les forces de l'ordre. Lors de l'Acte 16 des Gilets jaunes à Paris, un homme visiblement étranger à la manifestation a été grièvement atteint au visage par un tir de LDB 40 à proximité de l'Arc de Triomphe.

Cette blessure, dont les circonstances restent à éclairci, fait l'objet d'une enquête confiée par le parquet à l'Inspection générale de la police nationale (IGPN).

Lire aussi - La police défend de nouveau le LBD après un autre incident à Paris

Sur une vidéo mise en ligne sur Facebook par un certain Théo Pro et reprise sur Twitter par le journaliste David Dufresne, qui liste les violences policières, on constate que l'homme blessé ne prend pas part aux affrontements entre les forces de l'ordre et certains manifestants. Si au premier plan on peut voir un individu vêtu de noir bousculé par un CRS avant d'être la cible de ses collègues, on constate que le blessé se trouve à quelques mètres de l'action et ne bouge pas. On le voit toutefois être touché par un tir de LDB et s'effondrer sur le sol.

On peut voir la munition du LBD rebondir au sol après avoir touché l'individu. Les personnes présentes non loin du blessé se précipitent ensuite vers lui pour lui porter secours.

Sur une autre vidéo, on peut voir le blessé pris en charge par des street-medics. Les images permettent de se rendre compte qu'il saigne abondement. "Il n'a plus de figure, plus de bouche. Il n'a rien fait. Ils étaient tous chauds, à ce moment-là. Juste avant, il avaient arrêté une personne. C'était un peu tendu mais pas au point de gâcher la vie d'une personne. Elle n'avait rien fait du tout. On se fait tirer comme des poulets et c'est normal. C'était très impressionnant", a expliqué une témoin à LCI.

Plusieurs autres vidéos de la victime ont été diffusées sur les réseaux sociaux, Twitter notamment. On y voit le blessé grave allongé sur un brancard le bas du visage pansé. Cet homme de 41 ans a été transporté samedi par les pompiers à l'hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière où il a subi plusieurs points de suture.

Les policiers porteurs de LBD sont désormais équipés d'une caméra afin de s'assurer du bon usage de cette arme ce qui devrait permettre de faire rapidement avancé l'enquête de l'IGPN. Reste à savoir si la caméra a été activée. "Dès que j'aurai, et ce sera le cas (dimanche) après-midi, le rapport détaillé sur les circonstances de l'événement, je le transmettrai bien sûr à l'IGPN et je verrai en interne (...) les initiatives à prendre si la règle de droit n'a pas été respectée", a fait savoir le préfet de police Michel Delpuech.

Voir:

Acte 16 des Gilets jaunes: un homme blessé par un tir de LBD à Paris? (vidéos)

Macron défend les conditions d'usage des LBD face aux critiques du Conseil de l'Europe

"Gilets jaunes": le Conseil de l'Europe appelle à "suspendre l'usage du LBD"

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Lors de l'Acte 16 des Gilets jaunes à Paris, un homme, présenté comme extérieur à la manifestation, aurait été blessé au visage par un tir de LBD.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-