Affaire Maëlys: une pétition pour qu'Emmanuel Macron reçoive les parents de la petite fille

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Affaire Maëlys: une pétition pour qu'Emmanuel Macron reçoive les parents de la petite fille

Publié le 03/02/2018 à 16:45 - Mise à jour à 16:47
© PHILIPPE DESMAZES / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Plus de cinq mois après la disparition de Maëlys, deux femmes ont lancé une pétition en ligne. Elle demande que le président de la République reçoive, pour les réconforter, les parents de l'enfant disparue. La démarche semble soutenue au moins par une partie de la famille.

Si l'enquête sur la disparition de Maëlys semble piétiner face au silence du principal suspect, l'émotion que la disparition de la fillette suscite ne retombe pas. Cinq mois après l'enlèvement de la petite fille de huit ans dans la salle polyvalente de Pont-de-Beauvoisin (Isère), une pétition a été mise en ligne sur le site Change.org (voir ici).

Cette liste de signature demande au chef de l'Etat de recevoir officiellement les parents de l'enfant disparue afin que ces derniers trouvent "dans le secret du réconfort de ce rapprochement, les paroles de confiance, d'apaisement et d'espoir qu'ils sont en droit d'attendre du Président".

Lire aussi: Affaire Maëlys: la maman publie une vidéo déchirante pour les 5 mois de la disparition de sa fille (vidéo)

Les particuliers (deux femmes expliquant se prénommer "Patricia et Virginie", cette dernière indiquant habiter à Limoges à 500 kilomètres de Pont-de-Beauvoisin) à l'origine de la pétition assurent ne pas vouloir participer à un quelconque "lynchage médiatique" (a priori à l'encontre de Nordahl Lelandais, le principal suspect, qui n'est jamais cité). Elles assurent également sur les réseaux sociaux avoir reçu l'accord des parents de la victime pour leur démarche. Si l'information est difficile à vérifier, le geste semble recevoir l'approbation de l'entourage de Maëlys, une tante très proche de l'enfant ayant notamment publié sur son compte Facebook un appel à signer.

La pétition, qui n'a bien sûr qu'un objectif incitatif, avait recueilli samedi en milieu d'après-midi un peu plus de 3.050 signatures.

L'enquête sur la disparition de l'enfant peine à obtenir des avancées significatives. Si Nordahl Lelandais est toujours le seul suspect, et si un faisceau de présomption important pèse sur lui sans qu'il apporte des réponses claires, aucune preuve indéniable n'atteste de sa culpabilité. Seule certitude, la fillette est montée à bord de son Audi A3 à un moment de la soirée. L'accusation estime également que l'image de vidéosurveillance versée au dossier et prise dans la nuit à Pont-de-Beauvoisin (côté Savoie) montre bien le véhicule du suspect (ce que ce dernier conteste) et une forme vêtue de blanc, comme l'était l'enfant lors de la fête, sur le siège passager.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Maëlys a disparu depuis plus de cinq mois.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-