Aisne: des gilets jaunes forcent une femme musulmane à retirer son voile

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Aisne: des gilets jaunes forcent une femme musulmane à retirer son voile

Publié le 18/11/2018 à 13:03 - Mise à jour à 13:04
©Philippe Huguen / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Les gilets jaunes étaient fortement mobilisés samedi dans l'Aisne et particulièrement à Saint-Quentin où la situation a tourné au cauchemar pour une automobiliste. Cette femme de confession musulmane a en effet été contrainte de retirer son voile et a été insultée par plusieurs manifestants.

Après l'agression homophobe survenue à Bourg-en-Bresse (Ain) et celle raciste de Besançon (Doubs), un nouvel incident cette fois à caractère islamophobe est venu émailler la mobilisation des gilets jaunes samedi 17 novembre.

A Saint-Quentin, au niveau d'un rond-point bloqué par des dizaines de manifestants, une automobiliste qui n'avait pas de gilet jaune sur elle a été prise à partie par plusieurs individus.

Cette femme de confession musulmane a confié aux journalistes du Courrier Picard que plusieurs personnes en gilet jaune l'avaient forcée à retirer son voile.

Lire aussi: gilets jaunes - un couple gay victime d'une agression homophobe sur un barrage

Elle a aussi dû attendre sur le bas-côté que le barrage soit levé, une fois ce grave incident remonté aux oreilles de l'organisateur de ce rassemblement, scandalisé par de tels agissements.

"Ce n'est pas normal! Je suis contre ça. Nous allons arrêter tout ça", a-t-il ainsi réagir auprès du quotidien local.

Un autre témoin de la scène a assuré qu'il avait vu plusieurs individus mettre leurs gilets jaunes sur leurs têtes pour mimer le voile islamique, insulter l'automobiliste et lui faire des grimaces de singe.

Et aussi:

Gilets jaunes: le mouvement se poursuit ce dimanche, le point sur les blocages

Gilets jaunes: un policier percuté par une voiture à Grasse (vidéo)

Mobilisation des gilets jaunes: une voiture force un barrage, une manifestante tuée

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Une femme de confession musulmane a été contrainte de retirer son voile samedi à Saint-Quentin (Aisne) à cause de la virulence de certains gilets jaunes.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-