Aix-en-Provence: tué sur le parking du tribunal par le compagnon de son ex-femme

Aix-en-Provence: tué sur le parking du tribunal par le compagnon de son ex-femme

Publié le 23/01/2018 à 10:34 - Mise à jour à 10:44
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Malek Cheriet comparaît devant les assises d'Aix-en-Provence depuis lundi pour avoir tué à coups de couteau l'ex-compagnon de sa femme devant le palais de justice. L'agresseur, sa victime et l'ex-épouse sortaient d'une réunion avec un juge pour la garde des enfants.

L'accusé encourt 30 ans de réclusion criminelle. Le procès de Malek Cheriet s'est ouvert lundi 22 devant le tribunal d'Aix-en-Provence. Il est soupçonné d'avoir tué à coups de couteau l'ex-compagnon de sa femme alors que tous trois sortaient d'une réunion au palais de justice au sujet de la garde des enfants de l'ex-couple, en décembre 2014.

Selon des témoins, les trois personnes étaient sorties du tribunal dans le calme mais le ton est rapidement monté entre les deux hommes. Malek Cheriet a alors sorti un couteau et a poignardé à trois reprises Nourdine Bendalla. La victime s'est effondrée, touchée au cuir chevelu, à la mâchoire et à la poitrine. Le couple a alors pris la fuite en laissant Nourdine Bendalla succomber à une hémorragie massive sans prévenir les secours. Malek Cheriet sera interpellé le lendemain du drame par les forces de l'ordre.

Lire aussi: Meurtre de Sophie Lionnet - le couple avoue avoir voulu faire disparaître le corps

Lundi, il a expliqué à la barre qu'il s'était senti "intimidé" par sa victime et avait sorti un couteau pour tenter de "l'impressionner". Il a également soutenu qu'il avait essuyé plusieurs coups de poing de la part de Nourdine Bendalla avant de le frapper avec son arme. Une version des faits "plus ou moins" accréditée par le témoignage de sa compagne rapporte La Provence, mais mise à mal par un témoin qui a souligné que la victime avait tenté de fuir son agresseur.

Le procureur de la République a également tenu à préciser que selon le rapport d'un médecin légiste affirme que "le coup de couteau mortel n'a pas pu être donné involontairement dans un geste de défense".

La défense "pourrait plaider l'absence d'intention de tuer et demander la requalification en +coups mortels+" souligne le quotidien. Le verdict est attendu vendredi 26.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Malek Cheriet est accusé du meurtre de Nourdine Bendalla devant le tribunal d'Aix-en-Provence.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-