Paris 10e (gare de l'Est): l'homme retranché arrêté, trois armes retrouvées

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Paris 10e (gare de l'Est): l'homme retranché arrêté, trois armes retrouvées

Publié le 21/08/2018 à 17:32 - Mise à jour à 17:55
© GERARD JULIEN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un homme était retranché chez lui dans le passage Brady, dans le 10e arrondissement de Paris, ce mardi dès 16h. La police a finalement arrêté le suspect et retrouvé trois armes chez lui, des témoins ont par ailleurs entendu au moins quatre tirs lors des faits.

Un homme est retranché dans un appartement du 10e arrondissement de Paris ce mardi 21 depuis 16h. Il se trouverait au 5e étage d'un bâtiment du passage Brady, entre les métros Châteu d'eau et Strasbourg Saint Denis, à quelques centaines de mètres de la gare de l'Est.

Une opération de police est en cours et le boulevard de Starsbourg a été coupé à la circulation pour faciliter l'intervention des forces de l'ordre selon France Bleu Paris. La Brigade de recherches et d'intervention a notamment été dépêchée sur place.

Selon certains témoins, au moins quatre coups de feu ont été entendus. Le forcené serait en possession d'une arme de poing.

[MAJ à 17h53]: l'homme retranché a été arrêté par la police, ses motivations ne sont pas encore connues.

Selon des sources proches du dossier, il était seul chez lui. Il ne retenait personne en otage et personne n'a été blessé lors de l'intervention des forces de l'ordre qui s'est déroulée "sans incident".

Un important dispositif de police avait été appelé sur place face à cet événement inquiétant, comme en témoigne la vidéo ci-dessous.

Une perquisition a été menée immédiatement après l'arrestation du suspect et trois armes de type glock ont été retrouvées sur place.

Un événement similaire s'est déjà produit dans ce quartier animé de la capitale. En juin dernier, un homme avait retenu des personnes en otage dans un immeuble de la rue des Petites-Ecuries, à 300 mètres de là.

La BRI avait finalement donné l'assaut, personne n'a été blessé et le forcené avait été arrêté. La piste terroriste avait en outre très rapidement été écartée par les enquêteurs

A lire aussi:

Paris: le preneur d'otage interpellé, les otages sont sains et saufs (police)

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'homme aurait ouvert le feu plusieurs fois avant de se retrancher.

Newsletter





Commentaires

-