Chien euthanasié à cause de viols répétés, 6 mois ferme pour le zoophile

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Chien euthanasié à cause de viols répétés, 6 mois ferme pour le zoophile

Publié le 18/10/2018 à 11:37 - Mise à jour à 11:47
© Behrouz MEHRI / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un couple a été jugé coupable de cruauté envers son chien à la mi-octobre dans le Colorado. L'homme, plus particulièrement visé, aurait incité sa compagne à avoir des relations sexuelles avec l'animal alors que lui-même violait le canidé.

Cette affaire de zoophile est d'une rare cruauté. Frederick Manzanares, 51 ans, et sa compagne Janette Solano, habitant dans la ville d'Aurora dans le Colorado, ont comparu devant la justice américaine pour des faits de cruauté sur leur chien Bubba. Ils sont accusés d'actes de zoophilie d'une rare perversion sur le pauvre animal qui va être euthanasié à cause des sévices qu'il a subis.

Le couple violait Bubba dans un camping-car aménagé spécialement pour infliger des sévices sexuels au chien. Ce dernier était violé par l'homme qui excitait également le canidé avec un spray hormonal pour qu'il ait des relations sexuelles contre-nature avec sa femme.

Lire aussi: Zoophilie - Relations sexuelles avec un chien, un couple devant la justice

Le prévenu prenait des photos et des vidéos de ces sordides relations sexuelles et les postaient sur des forums spécialisés sur le Dark net. Il avait finalement été dénoncé par sa compagne qui avait expliqué aux forces de l'ordre que son compagnon la forçait à coucher avec le chien. Elle a également expliqué qu'elle était "jalouse de la relation entre Frederick et son chien" selon la chaîne locale KDVR.

Le chien Bubba, de race Akita, a été confié à un refuge mais malheureusement, les sévices cruels qu'il a subis lui ont fait développer une agressivité trop importante pour qu'il soit adopté par une famille aimante. Il devra donc être euthanasié.

Le quinquagénaire a plaidé coupable des deux chefs d'accusation de cruauté retenus contre lui. Il a donc écopé lors de son procès mi-octobre de 6 mois de prison ferme, d'une obligation de soins et d'une interdiction de détenir des animaux. Janette Solano a écopé quand à elle d'un "jugement différé" de 24 mois de prison avec sursis. Elle n'effectuera sa peine que si elle contrevient aux restrictions imposées par le tribunal au cours de cette période.

La législation sur la zoophilie ne date que de 2007 au Colorado. Ce n'était pas un crime dans cet Etat avant cette date.

Lire aussi:

Pédophilie, zoophilie et violence extrême: dans l'enfer de Facebook

Un violeur zoophile jugé pour avoir imposé des relations sexuelles à un bœuf

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le chien victime des viols était de race Akita (illustration).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-