Commissariat du 18e: la ceinture d'explosifs était factice

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
Publié le 07 janvier 2016 - 14:49
Image
police commissariat paris 18e arrondissement 07.01.2016
Crédits
©Lionel Bonaventure/AFP
Un homme "armé d'un couteau" et d'un "gilet explosif factice" a été tué par les policiers jeudi matin devant un commissariat du 18e.
©Lionel Bonaventure/AFP
Un homme "armé d'un couteau" et d'un "gilet explosif factice" a été tué par les policiers jeudi matin devant un commissariat du 18e arrondissement, dans le nord de Paris, alors qu'il tentait de pénétrer dans le bâtiment. Il était "menaçant" selon les forces de l'ordre.

Un homme a été tué par des policiers ce jeudi matin devant un commissariat du 18e arrondissement, situé dans le quartier de la Goutte d'or dans le nord de Paris, alors qu'il tentait de pénétrer dans le bâtiment, a-t-on appris de sources policières. L'individu abattu était "armé d'un couteau et d'un dispositif pouvant être un gilet explosif" et aurait crié "Allah Akbar" ("Dieu est grand", en arabe), a déclaré le porte-parole du ministère de l'Intérieur.

"Un homme a tenté jeudi matin d'agresser un policier à l'accueil du commissariat avant d'être atteint par des tirs de riposte des policiers", a expliqué à l'AFP Pierre-Henry Brandet. "Les démineurs sont sur place et travaillent à la sécurisation des lieux", a-t-il ajouté. Le ministre de l'Intérieur s'est rendu sur place.

Un témoin a fait état à l'AFP de "deux à trois tirs" dans la rue de la Goutte d'Or, qui a été bouclée par les forces de l'ordre.

Après que le cadavre de l'agresseur ait été inspecté par un robot démineur de la police, il apparaît que la ceinture d'explosifs portée par l'homme était factice. Toutefois, le couteau (ou le hachoir) avec lequel il a tenté d'agresser les forces de l'ordre était réel. L'homme ne portait aucun papier d'identité sur lui, selon les policiers.

Les forces de l'ordre vite déployées sur place ont ordonné aux passants de se réfugier dans les magasins de la rue, les rideaux de fer ont été baissés. Des enfants ont été confinés dans une école maternelle située à proximité, dont l'accès a été fermé. Les lignes 2 et 4 du métro parisien ont été partiellement fermées en raison du dispositif de sécurité déployé par les policiers.

Le porte-parole de l'Intérieur Pierre-Henry Brandet a expliqué que selon les premières informations, "l'homme aurait agi seul, il faut être extrêmement prudent, il est trop tôt pour parler d'acte terroriste".

Le parquet de Paris a été saisi de l’enquête.

 

À LIRE AUSSI

Image
police commissariat 18e arrondissement
Paris: un homme abattu par la police devant un commissariat du 18e
Un homme a été abattu, ce jeudi, devant un commissariat du quartier de la Goutte d'Or, dans le 18e arrondissement de Paris, alors qu'il aurait tenté de pénétrer dans l...
07 janvier 2016 - 14:09
Société