Dunkerque: un migrant meurt après une chute, sans doute d'un camion en route vers le Royaume-Uni

Dunkerque: un migrant meurt après une chute, sans doute d'un camion en route vers le Royaume-Uni

Publié le 26/12/2016 à 11:24
©Philippe Huguen/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Un jeune migrant, dont la nationalité n'a pas été établie avec certitude, est mort de ses blessures, après avoir été découvert samedi 24. Il est sans doute tombé d'un camion en essayant de rallier le Royaume-Uni.

Un jeune migrant qui avait été trouvé blessé samedi 24 sur la chaussée près du terminal des ferries de Dunkerque (Nord) a succombé peu après lors de son transport à l'hôpital, a-t-on appris lundi 26 de source judiciaire.

Agé d'une vingtaine d'année et à la nationalité encore inconnue, le jeune homme, qui avait des marques de cambouis sur les mains, "serait très probablement tombé d'un camion" dans sa volonté d'atteindre la Grande-Bretagne, a rapporté le parquet de Dunkerque.

Découvert sur la chaussée aux alentours de 12H30 samedi "avec des blessures à la jambe et à l'abdomen" par la police aux frontières, il est mort près de deux heures plus tard en arrivant au centre hospitalier de Dunkerque.

Une autopsie doit prochainement être réalisée. Le commissariat de Dunkerque est en charge de l'enquête.

Depuis le démantèlement de la "Jungle" de Calais (Pas-de-Calais) fin octobre et l'évacuation de quelque 6.000 réfugiés, le camp aux normes internationales de Grande-Synthe (Nord), à une quarantaine de kilomètres plus à l'est, compte encore 1.090 personnes, principalement des Kurdes.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Depuis le démantèlement de Calais, un millier de migrants sont encore dans le département du Nord.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-