Essonne: une professeure et un principal de collège frappés par des parents

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Essonne: une professeure et un principal de collège frappés par des parents

Publié le 28/11/2017 à 11:45 - Mise à jour à 11:56
© Geoffroy Van der Hasselt / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Une professeure de sport et le principal d'un collège de Chilly-Mazarin, dans l'Essonne, ont été frappés par les parents d'un élève lundi. Ils n'avaient pas supporté une remarque dans son carnet de liaison.

Un rendez-vous parents-professeur a mal tourné lundi 27 dans le collège Les Dînes Chiens de Chilly-Mazarin, dans l'Essonne. Une professeure d'éducation physique et sportive rencontrait les parents d'un élève de sixième vers 14h.

Cette entrevue faisait suite à une remarque que l'enseignante avait inscrite dans le carnet de liaison de l'enfant. Mais la phrase n'a semble-t-il pas du tout plu aux parents et leur échange verbal s'est vite envenimé.

La professeure d'EPS a été tirée par les cheveux et trainée à terre mais aussi frappée au visage par le couple. Le principal a alors essayé de s'interposer selon Europe 1. Lui aussi a reçu des coups de la part des deux parents qui ont pris la fuite avant de se rendre par eux-mêmes au commissariat de Longjumeau quelques heures plus tard.

A voir aussi: Meaux: un ancien élève agresse une prof, le collège sous le choc

Le couple a ensuite été placé en garde à vue et une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de cette altercation. Des confrontations entre les différentes parties seront réalisées.

Ce mardi 28 au matin, l'ensemble du corps enseignant de l'établissement a exercé son droit de retrait en soutient à leur collègue. Une délégation sera d'ailleurs reçue dans la journée par la direction académique de l'Essonne.

Très choquée, la professeure d'EPS a en outre porté plainte contre les parents de l'élève de sixième qui estiment que leur fils est victime de harcèlement et que ses professeurs et l'équipe pédagogique ne réagissent pas en conséquence.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les parents avaient rendez-vous avec la professeure d'EPS de leur fils pour des problèmes de comportement.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-